Dans un entretien accordé à L’Equipe, Jean-Michel Aulas a assuré que Peter Bosz serait encore l’entraîneur de l’OL dans les semaines à venir. Mais le président lyonnais donne deux jusqu’à fin février à son entraîneur pour redresser la pente.

Jean-Michel Aulas a tranché. Alors que l’OL occupe actuellement la 13e place du championnat (avec un match en retard), le président lyonnais a confirmé son entraîneur, Peter Bosz, jusqu’au mois de février. « Il n’y a aucune chance que Peter ne soit pas là jusqu’à fin février, a-t-il expliqué dans un entretien accordé à L’Équipe. Je nous laisse les deux mois de janvier et février pour revenir dans le championnat et peut-être la Coupe, si on a le bonheur de pouvoir la continuer. »

« JMA » a une nouvelle fois souligné les qualités de Bosz, « un très, très bon coach ». Mais surtout, il ne veut pas céder à la panique en limogeant un entraîneur en qui il croit encore. « Il n’y a pas de coaches sur le marché qui aient la qualité de Peter Bosz, explique-t-il. Donc on risque simplement de faire plus mal en cédant à la mode de changer de coach. Donc, il va rester. »

« On a conforté Peter, mais sans lui donner d’ultimatum »

« Aujourd’hui, quand on fait l’analyse, j’ai plus confiance en Peter et son staff que dans n’importe quel staff que je découvrirais soudain », a-t-il ajouté. La date de fin février sonne toutefois comme un ultimatum pour le coach néerlandais, qui doit redresser la barre dans l’urgence, même si le président de l’Olympique Lyonnais s’en défend.

« On a conforté Peter, mais sans lui donner d’ultimatum, assure Aulas. Vous savez très bien que l’argument le plus convaincant à donner aux journalistes et aux consultants, dans ces cas-là, est de se donner une dizaine de matchs pour faire le point. Ou ce sera la même chose, dans la deuxième partie du classement, et il faudra réfléchir éventuellement à une solution alternative, ou on se redressera. Et je sais qu’on va le faire. »



Source link
rmcsport.bfmtv.com #Aulas #donne #deux #mois #Bosz #pour #redresser #situation

Auteur

Pied droit en or, pas de grigri, pas de chichi, un crochet une frappe et nous fermons le jeu, catenaccio :)