19 juillet 2021
par Socrates

Les autres sujets

Antoine Griezmann chamboule les plans de l’Atlético de Madrid

Visiblement, lorsque l’Atlético de Madrid a vu que l’opération avait des chances d’aboutir, les Colchoneros ont sauté sur l’occasion. Deux ans après avoir vu Antoine Griezmann filer au FC Barcelone pour 120 M€ (montant de la clause libératoire), le club madrilène est prêt à le rapatrier. En échange, il laisserait Saul Ñiguez rejoindre le club blaugrana.

La suite après cette publicité

Mais ces derniers jours, l’échange XXL dont toute l’Espagne parle tarde à se concrétiser. Des rumeurs ont fait état d’un désir de l’Atlético d’inclure deux autres joueurs dans l’opération, quand d’autres annonçaient que le Barça souhaitait finalement échanger Griezmann contre Jõao Félix. Aujourd’hui, ces deux hypothèses ont pris du plomb dans l’aile.

L’Atlético a quand même un plan B

AS indique clairement que le jeune Portugais est considéré comme intouchable par l’Atlético. Cependant, le journal espagnol précise que l’occasion Griezmann a entraîné une paralysie dans le dossier de l’attaquant. En clair, les champions d’Espagne en titre avaient, avant de tenter le coup avec Griezmann, une priorité : trouver un jeune attaquant pour préparer l’après-Suarez (34 ans). Sauf que si le champion du monde 2018 débarque, difficile d’aller chercher un autre buteur.

Or Marca affirme que l’Atlético a prévu le coup au cas où les négociations avec le Barça échouent. Les Matelassiers miseraient sur Rafa MIr. Âgé de 24 ans, ce dernier va jouer les Jeux Olympiques avec l’Espagne. Appartenant à Wolverhampton, avec qui il est sous contrat jusqu’en 2022, le natif de Murcia enchaîne les prêts. Envoyé à Las Palmas, Nottingham Forrest ainsi qu’à Huesca, Rafa Mir a retrouvé des couleurs en Aragon. Auteur de 13 buts en 38 matches de Liga la saison dernière, l’attaquant n’avait jamais connu une saison aussi prolifique.

Footmercato

Publicité