Enrique Riquelme rêve de succéder à Florentino Perez à la tête du Real Madrid lors des élections présidentielles anticipées. L’hommes d’affaires a confirmé lundi à la radio Cope qu’il souhaitait remplacer Zinedine Zidane sur le banc madrilène.

Florentino Perez vient tout juste d’acter des élections anticipées pour le mois de juin que son principal rival sort une promesse choc. Candidat déclaré à la présidence du Real Madrid face à l’emblématique dirigeant, Enrique Riquelme a indiqué ce lundi qu’il ne voulait pas garder Zinedine Zidane comme entraîneur. Une prise de parole qui intervient à la veille du quart de finale aller de C1 face à Liverpool (ce mardi dès 21h sur RMC Sport 1) et à quelques jours du Clasico contre le Barça.

“Zidane ne serait pas mon entraîneur. La direction sportive pense à un autre profil avec une autre stratégie, a expliqué le chef d’entreprise dans l’émission El Partidazo de la radio Cope. Personnellement, j’aime beaucoup Jürgen Klopp. Et Raul s’en sort très bien. Je n’ai pas du tout contacté l’un ou l’autre. Raul fait du très bon travail et il serait valorisé.”

Le Real vise le doublé C1-Liga

On s’interrogera notamment sur le profil de Jürgen Klopp, cité par Enrique Riquelme parmi les entraîneurs qu’il apprécie. Visiblement pas fan de Zizou, le patron de la société Cox Energy préfèrerait le style de l’actuel entraîneur de Liverpool… adversaire du Real en Ligue des champions.

Relancé dans la course au titre en Liga et toujours qualifié en Ligue des champions, le Real Madrid rêve encore de signer un fantastique doublé cette saison. Mais après une année 2020 marquée par le coronavirus et de gros doutes au sein de l’équipe, le président Perez fait face aux critiques. Très proche du dirigeant, Zinedine Zidane ne résisterait donc probablement pas à un vote de défiance des socios envers l’actuel patron du club madrilène.

>> Real-Liverpool, c’est ce mardi en direct dès 21h sur RMC Sport 1

Source de l’article, 2021-04-06 08:21:19