Manchester United s’est incliné face à Wolverhampton, ce lundi, lors de la 21e journée de Premier League (0-1). Joao Moutinho a offert un succès mérité aux Wolves, qui ont posé de gros soucis à l’arrière-garde des Red Devils, au sein de laquelle Phil Jones a fait son retour, deux ans après sa dernière apparition.

La lumière au bout d’un tunnel interminable. Deux ans après sa grave blessure au genou, Phil Jones a fait son grand retour avec Manchester United. Le défenseur britannique a été aligné face à Wolverhampton, ce lundi, lors de la 21e journée de Premier League. En l’absence d’Harry Maguire, Eric Bailly et Victor Lindelöf, le joueur de 29 ans a pris place dans l’axe gauche de la charnière centrale, aux côtés de Raphaël Varane. La fin d’un long cauchemar pour celui qui a disputé plus de 200 matchs sous le maillot des Red Devils. Arrivé en provenance de Blackburn à l’été 2011 (19 millions d’euros), Phil Jones n’était plus apparu en compétition depuis le 26 janvier 2020 et un carton en Coupe d’Angleterre face à Tranmere (6-0). Et son comeback a été plutôt réussi, malgré la terne prestation de son équipe à Old Trafford. Solide dans les duels, l’international anglais (27 sélections) a livré une prestation sans accroc.

Mais sa performance n’a pas permis à Manchester United d’éviter la défaite contre les Wolves (0-1). Au terme d’une rencontre très décevante, les partenaires de Cristiano Ronaldo se sont inclinés dans leur jardin. Pour la quatrième fois de la saison. C’est un autre Portugais, Joao Moutinho, qui s’est chargé d’inscrire le but décisif pour les visiteurs. Le milieu de terrain de 35 ans a trompé David De Gea (élu meilleur joueur de décembre en Premier League) d’une frappe placée à l’entrée de la surface (82e).

Un succès mérité pour les Wolves

De quoi infliger à Ralf Rangnick son premier revers depuis son arrivée sur le banc fin novembre. Un résultat mérité pour Wolverhampton, qui a posé de gros soucis à l’arrière-garde des Red Devils (19 tirs, dont 6 cadrés), à l’image des percussions incessantes d’Adama Traoré. A l’inverse, Edinson Cavani s’est montré bien trop discret, tout comme CR7 et les attaquants de MU (9 tirs, 2 cadrés).

Bruno Fernandes a bien trouvé la barre d’un plat du pied appuyé (67e), mais Romain Saïss a lui aussi touché le montant supérieur sur coup-franc (75e). Battus dans l’envie, les Mancuniens entament bien mal leur année 2022. Les voici désormais 7es du classement, à 22 points du leader Manchester City (avec deux matchs en moins). Les Wolves reviennent juste derrière, à la 8e place.



Source link
rmcsport.bfmtv.com #Wolverhampton #punit #Manchester #United #gâche #retour #Phil #Jones

Auteur

Pied droit en or, pas de grigri, pas de chichi, un crochet une frappe et nous fermons le jeu, catenaccio :)