Williams Martinez, défenseur uruguayen de 38 ans, s’est donné la mort ce samedi. Il était notamment passé par deux clubs français, Reims et Valenciennes, et avait même joué en Ligue 1 en 2008.

Le football uruguayen est en deuil. Williams Martinez, qui avait même honoré une sélection en 2003 avec la Celeste, s’est donné la mort ce samedi, à l’âge de 38 ans, selon l’agence EFE. Le défenseur central évoluait encore au niveau professionnel, du côté de Villa Teresa en deuxième division uruguayenne.

Il avait disputé son dernier match en juin dernier avant de contracter le Covid-19 et de manquer les derniers matchs de son équipe. « Nous regrettons avec une profonde douleur et choc la mort du joueur uruguayen Williams Martínez, écrit la fédération uruguyanne sur Twitter. Nos condoléances à ta famille et tes amis. »

Il avait cotoyé Luis Fernandez à Reims

À 26 ans, Martinez avait rejoint Valenciennes en 2008, alors qu’il avait connu une première expérience en Europe à West Bromwich. Dans le Nord de la France, il a disputé 7 rencontres de Ligue 1, avant d’être rapidement prêté du côté du Stade de Reims. En Champagne, il a ensuite pris part 17 rencontres en Ligue 2 sous les ordres de Luis Fernandez. Un an après son arrivée en France, l’Uruguayen était reparti dans son pays natal et ne quittera l’Amérique du Sud qu’à une seule reprise, pour une courte pige à Ceuta en Espagne (D4).

Son frère et ancien joueur professionnel Edgar Martinez s’est ému de sa disparition sur ses réseaux sociaux: « Nos âmes s’embrasseront, frère, et tu vas manquer. Je t’aime beaucoup ». Pour saluer la mémoire du défenseur, la fédération uruguayenne a décidé de suspendre les compétitions et entraînements de ses championnats professionnels prévus ce week-end.

Source de l’article, 2021-07-18 17:40:31

Auteur