Le match des 16es de finale de Coupe de France opposant Vitré à Nantes aura finalement lieu au Stade de la Beaujoire. La rencontre devait avoir lieu au stade du club de National 2, mais la commission fédérale de la compétition a décidé d’inverser la rencontre et de la faire jouer à Nantes. Stéphane Magat, le président de Vitré, exprime sa frustration auprès de RMC Sport.

Le 16e de finale de la Coupe de France entre Vitré (N2) et Nantes se jouera finalement au stade de la Beaujoire, le dimanche 2 janvier à 13h45. La commission fédérale de la Coupe de France a en effet décidé d’inverser la rencontre ce jeudi.

Une décision qui ne plaît pas du tout au président de Vitré, Stéphane Magat: « La fédération vient de confirmer l’inversion de la rencontre, mais on ne capitule pas. On va tenter tous les recours possibles pour recevoir le FCN chez nous à Vitré. On veut faire une belle fête du football chez nous. » Selon lui, le stade de l’AS Vitré est parfaitement « homologué pour accueillir un 16e de finale » et le dirigeant se dit prêt à recevoir seulement 3.400 spectateurs (jauge maximale).

Un besoin économique pour Vitré

En début de semaine, la fédération avait pourtant déjà fait savoir que le club d’Ille-et-Vilaine ne pourrait pas accueillir ce match dans son enceinte « pour raisons de sécurité », selon le président du club.

Le club vitréen a choisi de ne pas aller au Roazhon Park à Rennes « pour raisons de sécurité et de coûts ». Et un repli à Laval a été vite écarté pour raisons économiques à entendre Stéphane Magat. « Il y a deux ans, on avait joué contre Nantes un quart de finale là-bas, il y avait eu 11.000 personnes, mais cela ne nous avait rien rapporté du tout… Le FCN avait en plus pris sa part de la recette ».

Le président du club le répète: « Le scénario le plus viable économiquement et le moins difficile à gérer pour nous, c’est de recevoir dans notre stade. On se met en plus un nouvel handicap sur le plan sportif en allant à la Beaujoire. La maire de Vitré (Isabelle Le Callenec, ndlr) n’accepte pas non plus cette décision de la FFF. Elle discute encore maintenant avec les instances pour faire changer la décision… »

Le club fait appel

Stéphane Magat, remonté contre la FFF, devait essayer de s’entretenir avec son homologue nantais Waldemar Kita. « Je n’en veux pas au FCN, ce n’est pas de leur faute. Si on doit aller à la Beaujoire, je vais leur demander de la souplesse (sur le nombre d’invités réservé au club visiteur par exemple) et qu’on puisse faire une belle fête du foot chez eux… »

Jeudi soir, le club a annoncé faire appel de la décision de la commission fédérale. « Nous espérons désormais que le slogan de la Coupe de France «La Coupe de tous les possibles» sera respecté et qu’on ne privera pas un club amateur de la fête que tous ses sympathisants méritent », écrit le club dans un communiqué.



Source link
rmcsport.bfmtv.com #Vitré #mécontent #devoir #finalement #jouer #Nantes

Auteur

Pied droit en or, pas de grigri, pas de chichi, un crochet une frappe et nous fermons le jeu, catenaccio :)