En attendant de connaître le verdict de la procédure en appel initiée par les Girondins de Bordeaux, relégués en National, le club de Villefranche se prépare à tout tenter pour obtenir son repêchage en Ligue 2.

Le malheur des uns fait parfois le bonheur des autres. Le FC Villefranche-Beaujolais a espéré très fort pouvoir bénéficier d’un repêchage en Ligue 2 après l’annonce de la rétrogradation administrative des Girondins de Bordeaux en National. Le couperet de la DNCG aurait pu permettre au troisième de National, dominé par Quevilly en barrage, d’intégrer l’antichambre de l’élite. Mais le rêve s’est vite évaporé. Sur la base de l’article 520 des règlements de la Ligue de Football Professionnel, le FCVB avait pourtant de sérieuses raisons d’espérer.

« Après le déroulement du barrage, dans l’hypothèse où un club qualifié pour la saison suivante en Domino’s Ligue 2 renonce à sa participation ou ne satisfait pas aux critères de participation de la Domino’s Ligue 2, ou se voit refuser cette accession par décision de la DNCG ou tout autre organe notamment disciplinaire, le club perdant du barrage est repêché sous réserve qu’il satisfasse aux conditions de participation de Domino’s Ligue 2 fixées au Titre 1 du règlement administratif de la LFP », indique le règlement.

Villefranche prépare une contre-attaque devant les instances

Sauf que le règlement ne fait plus forcément foi dans pareilles circonstances, selon la LFP. Lorsqu’elle a entériné l’adoption d’un passage à 18 clubs pour la Ligue 2 à partir de la saison 2024-2025, l’assemblée générale de la LFP a indiqué la chose suivante, le 9 décembre 2021: « Comme pour la Ligue 1, ce passage à 18 clubs pourrait être anticipé puisque les repêchages seront supprimés sous réserve de maintenir le format du National. »

Autrement dit, il pourrait y avoir 19 équipes à la fois en Ligue 2 et en National la saison prochaine. Si un tel scénario se confirmait dans les jours et les semaines qui viennent, le FC Villefranche-Beaujolais pourrait contre-attaquer, rapporte Le Progrès. Le club aurait ainsi prévu d’intenter un recours auprès des instances le cas échéant. Encore faut-il que le club de Bordeaux soit officiellement rétrogradé. Ce qui n’est pas encore le cas.



Source link
rmcsport.bfmtv.com #Villefranche #prévu #recours #club #nest #pas #repêché

Auteur

Pied droit en or, pas de grigri, pas de chichi, un crochet une frappe et nous fermons le jeu, catenaccio :)