La première journée de la phase de poules du Mondial s’est achevée jeudi au Qatar avec la victoire du Brésil contre la Serbie (2-0). En seize matchs, les arbitres n’ont toujours pas distribué le moindre carton rouge. Ce qui n’était pas arrivé depuis très longtemps.

La blessure à la cheville de Neymar a provoqué la colère de ses coéquipiers de la Seleçao qui ont demandé jeudi soir aux arbitres de mieux protéger les joueurs pendant la Coupe du monde 2022. Victime d’une entorse au pied droit lors du succès brésilien contre la Serbie (2-0), la star auriverde n’a pourtant pas vu Alireza Faghani siffler en sa faveur après un duel avec un défenseur serbe.

Si la décision de l’officiel iranien a pu sembler logique sur ce coup-là, d’autres décisions arbitrales ont un peu plus fait parler lors de la première journée du Mondial disputé au Qatar. Mais du côté de la FIFA et de Pierluigi Collina, patron des arbitres, on se réjouira sûrement de la belle pédagogie montrée par les Clément Turpin, Daniele Orsato et autres Slavko Vincic et Victor Gomes. Malgré quelques chocs parfois limites, aucun joueur n’a reçu de carton rouge après les seize premiers matchs. Une situation inédite au terme de la première journée depuis 1986.

>> Toutes les infos sur le Mondial au Qatar

54 avertissements, l’Arabie saoudite la plus sanctionnée

Très en vue au Qatar, notamment avec les interrogations autour du temps additionnel, l’arbitrage a montré assez de souplesse depuis le début du Mondial. Ainsi 54 avertissements ont été distribués aux joueurs des 32 équipes engagées. Mention spéciale aussi à Paulo Bento, sélectionneur de la Corée du Sud qui est le seul technicien à avoir écopé d’un carton jaune lors de cette première journée.

Autrice d’un exploit tonitruant en battant l’Argentine (2-1), l’Arabie saoudite a vu cinq joueurs avertis… tous au retour des vestiares après une belle causerie d’Hervé Renard pendant la mi-temps.

En Russie, il y a quatre ans, le Colombien Carlos Sanchez était venu ternir le bilan avec un rouge contre le Japon lors du premier match des Cafeteros. Mais à la fin du tournoi, les arbitres n’avaient finalement exclu que quatre joueurs et distribué un total de 219 jaunes.



Source link
rmcsport.bfmtv.com #une #stat #inédite #depuis #ans #lors #première #journée

Auteur

Pied droit en or, pas de grigri, pas de chichi, un crochet une frappe et nous fermons le jeu, catenaccio :)