La Liga, organisateur du championnat d’Espagne, a scellé mercredi un accord avec le fonds CVC pour vendre 10% de son capital contre 2,7 milliards d’euros, un apport financier providentiel pour des clubs ébranlés par la pandémie.

Ce mercredi, La Liga annonce dans un communiqué qu’elle a signé un accord avec le fonds CVC, qui acquiert 10% de son capital pour 2,7 milliards d’euros, un apport financier non négligeable pour les clubs espagnols qui sont souvent endettés.

« LaLiga confirme un accord de principe avec CVC pour injecter 2,7 milliards d’euros dans la compétition et les clubs », a annoncé mercredi dans un communiqué la société, qui regroupe les clubs de première et deuxième divisions espagnoles. Cet accord, qui valorise LaLiga à plus de 24 milliards d’euros, vise à « renforcer la croissance globale de LaLiga et de ses clubs en poursuivant sa transformation en une entreprise mondiale de divertissement numérique », a ajouté l’organisateur du championnat d’Espagne. Concrètement, une nouvelle société va être créée dans laquelle LaLiga va transférer toutes ses activités. CVC détiendra « une participation minoritaire d’environ 10% » de cette nouvelle entité.

CVC Capital Partners est l’un des plus grands fonds d’investissement au monde, très présent dans le sport, il a notamment signé en mars un accord avec le Tournoi des VI Nations, dans lequel il investira plus de 400 millions d’euros sur cinq ans. Dans le rugby, ce fonds est déjà actionnaire du Pro 14 et du championnat d’Angleterre.

Une aubaine pour le Real et le Barça ?

La Liga assure que cette somme ira « à 90% aux clubs », qui voit dans son rapprochement avec CVC une opportunité pour « développer un nouveau modèle économique » ne se limitant pas « au match et aux droits TV ».

Selon le quotidien sportif Marca, le FC Barcelone, qui est en grande difficulté financière, pourrait recevoir 270 millions d’euros dont 45 pourront être utilisés sur le marché des transferts. Le Real Madrid pourrait percevoir 261 millions dont environ 40 millions pourront être utilisés lors de ce mercato.

Cet argent ferait le plus grand bien au Barça, lourdement endetté et qui cherche désespérément à réduire sa masse salariale afin de prolonger Lionel Messi, libre depuis la fin de son contrat en juin dernier. Du côté de Madrid, le club doit payer les travaux de son stade Santiago Bernabeu et cette manne financière permettrait peut-être à terme d’avoir les fonds nécessaires pour réaliser son rêve d’attirer, Kylian Mbappé sous contrat jusqu’en juin 2022 avec le Paris Saint-Germain.



Source link
rmcsport.bfmtv.com #fonds #dinvestissement #entre #capital #nouvelles #ressources #pour #les #clubs

Auteur

Pied droit en or, pas de grigri, pas de chichi, un crochet une frappe et nous fermons le jeu, catenaccio :)