Il avait été excellent dimanche dernier dans le derby face aux Verts. Il a cette fois-ci endossé le costume de sauveur. D’un centre-tir incroyable au bout du suspense, Léo Dubois a permis à l’OL d’arracher la victoire ce vendredi face aux Girondins de Bordeaux (2-1) en ouverture de la 22e journée de Ligue 1.

Les Lyonnais s’emparent provisoirement de la tête du classement, avec une longueur d’avance sur le PSG et Lille, qui défieront Lorient et Dijon dimanche. Les Girondins, eux, restent au septième rang.

Une semaine après avoir déroulé face à des Stéphanois décimés par le coronavirus (5-0), les Lyonnais savaient qu’ils allaient défier une opposition bien plus relevée au Groupama Stadium. Mais ils ne s’attendaient peut-être pas à tomber sur une formation bordelaise aussi compacte et bien en place dans son 3-4-3. Durant la première demi-heure, les Gones ont eu beaucoup de mal à se défaire du pressing et à accélérer le jeu malgré la présence de l’habituel trio Karl Toko Ekambi-Memphis Depay-Tino Kadewere en pointe. A défaut de se montrer dangereux, les Girondins se sont montrés très efficaces à la récupération.

Des Lyonnais malmenés

Résultat : un match assez fermé et une première occasion à la 16e minute de jeu sur une belle frappe de Bruno Guimarães détournée du bout des gants par Benoît Costil (16e). C’est finalement sur une maladresse de Laurent Koscielny que l’OL a ouvert le score. Sur un corner de Depay, le ballon a rebondi sur la cuisse du capitaine bordelais et est revenu dans les pieds de Toko Ekambi, qui a pu tranquillement crucifier Costil (32e) pour inscrire son dixième but de la saison. Pas franchement mérité pour les Lyonnais. Et un coup dur pour les visiteurs, qui se sont alors mis à reculer de plus en plus, permettant à leurs adversaires de bien finir la première période.

Inoffensif pendant 45 minutes, Bordeaux a passé la seconde au retour des vestiaires. Avec d’abord des tentatives de Rémi Oudin (50e) et Hwang Ui-Jo (52e). Mais c’est l’attaquant le plus discret, Samuel Kalu, qui est finalement parvenu à égaliser. Bien lancé par Yacine Adli, Oudin s’est appliqué pour servir le Nigérian, buteur d’un tir en force au point de penalty (55e).

Les changements de Garcia

Son équipe se retrouvant à nouveau en difficulté face au pressing bordelais, Rudi Garcia a alors procédé à plusieurs changements en lançant Maxwel Cornet, Lucas Paqueta, Houssem Aouar et Islam Slimani. Sans succès. Il a même fallu une superbe sortie d’Anthony Lopes devant Oudin (79e) pour empêcher Bordeaux de reprendre les devants.

Et puis Dubois a réalisé l’impensable. Sur un long centre de Cornet, l’ancien capitaine du FC Nantes a récupéré le ballon et osé un centre-tir très puissant dans un angle impossible, qui a totalement surpris Costil et trouvé la lucarne du gardien bordelais avec l’aide du poteau droit. Fou ! “On n’a pas tout réussi, mais on n’a rien lâché. On y est dans la mentalité, c’est ce qui va nous donner envie d’aller au bout, de retrouver la Ligue des champions. Ces matchs sont importants. Le championnat est long. On reste lucides et concentrés sur nos objectifs”, a réagi le latéral droit sur Téléfoot.

Denayer rapidement blessé

C’est la mauvaise nouvelle de la soirée côté lyonnais. Jason Denayer n’est resté que 23 minutes sur la pelouse. Touché à la cuisse droite, il a été contraint de céder sa place au jeune Sinaly Diomandé (19 ans). Il s’est visiblement fait mal alors qu’il était au duel avec Samuel Kalu. Une mauvaise nouvelle évidente pour l’OL tant le Belge est indiscutable dans le onze de départ de Rudi Garcia aux côtés de Marcelo. Reste à connaître la nature exacte de sa blessure et la durée de son indisponibilité.



Source de l’article, 2021-01-29 11:00:33

Déjà 302 000 dans de Foot inscrits
Recevez par email chaque semaine au choix les actualités, les résultats, les meilleurs articles et les pronostics sélectionnés par le Dr Socrates.
Tir Au But !
close-link