Arrivé libre cet été au Barça, Sergio Agüero avait accepté de réduire ses prétentions salariales pour jouer avec Lionel Messi. Mais ce dernier était finalement laissé libre par le club, le « Kun » serait désormais mécontent.

Au début de l’été, Sergio Agüero et Lionel Messi, très proches, s’imaginaient sans doute échanger des ballons ensemble au Camp Nou. C’était avant que le FC Barcelone annonce qu’il n’y aurait finalement pas de prolongation de contrat pour le sextuple Ballon d’or. D’après la presse argentine, le « Kun » serait très mécontent de cette situation, lui qui a accepté de réduire ses prétentions salariales pour aider le club catalan à garder son ami.

Parti au terme de son contrat de Manchester City, Sergio Agüero avait, selon Olé, accepté de s’asseoir sur plusieurs millions d’euros pour renforcer l’attaque du Barça. Le buteur de 33 ans aurait en effet accepté de s’engager pour deux ans, en passant d’un salaire de 23 M€ brut par an à 6 M€.

Agüero en mai: « Je pense qu’il va continuer ici »

« C’est bien sûr une fierté et un plaisir de jouer ensemble. Nous nous connaissons depuis qu’on est enfants. Je pense qu’il va continuer ici. Nous donnerons tout pour ce ce club, comme il l’a toujours fait », avait alors lancé Sergio Agüero lors de sa présentation fin mai.

« Et maintenant ? », se demandent les médias argentins. Passé ce moment de tristesse et d’agacement, Sergio Agüero va bien devoir assurer sur les terrains et devenir un élément majeur du vestiaire. Même si Memphis Depay a également été recruté et qu’Antoine Griezmann est la nouvelle star de cette équipe blaugrana, l’ancien Mancunien a prouvé en fin de saison dernière qu’il pouvait encore rendre de beaux services. Il a ainsi inscrit quatre buts en six apparitions de championnat entre mars et mai.

Sergio Agüero devra toutefois espérer que son corps suive. Il n’a pu disputer que douze matchs de Premier League la saison passée, à cause de blessures récurrentes.





Source link
rmcsport.bfmtv.com #très #énervé #Agüero #lautre #grand #perdant #départ #Messi

Auteur

Pied droit en or, pas de grigri, pas de chichi, un crochet une frappe et nous fermons le jeu, catenaccio :)