Deuxième meilleur buteur des 5 grands championnats européens avec 31 réalisations sur la saison, Timo Werner, 24 ans, est très demandé. D’autant que l’attaquant du RB Leipzig possède une clause libératoire fixée à 60 M€ jusqu’au 15 juin prochain et malins seraient les clubs disposés à lui ouvrir la porte cet été. L’international allemand (29 sélections, 11 réalisations), sous contrat à Leipzig jusqu’en 2023, n’a jamais caché ses envies de départ et l’Angleterre a toujours eu sa préférence. Mais alors que le Liverpool de Jürgen Klopp lui tendait les bras, la presse allemande annonce aujourd’hui que c’est à Chelsea que Timo Werner devrait atterrir à la fin de la saison !

La suite après cette publicité

Il y a quelques jours, ESPN avait révélé l’intérêt des Blues pour le joueur, précisant que Frank Lampard espérait avant tout conclure le dossier Moussa Dembélé (23 ans), le buteur de l’OL étant la priorité de l’attaque de Chelsea. Mais BILD envoie aujourd’hui une petite bombe et annonce que le deal entre Leipzig, Chelsea et Timo Werner est quasi déjà bouclé ! Le média explique que Chelsea est disposé à payer la clause de 60 millions d’euros, chose que les Reds de Liverpool n’étaient pas disposés à faire, le club ayant subi des pertes évaluées à 110 millions d’euros. Le média précise que les Reds sont restés muets ces dernières semaines. On se souvient que le Bayern avait fait de même l’été dernier, ce qui avait refroidi l’attaquant.

Un salaire astronomique chez les Blues

En quête d’un joueur capable de porter le projet des Blues, en déclin depuis le départ d’Eden Hazard pour le Real Madrid, Chelsea a donc sorti le tapis rouge à Timo Werner. Un contrat de cinq ans, assorti d’un salaire annuel de 10 millions d’euros, aurait été proposé à l’attaquant formé à Stuttgart. Les négociations se sont décantées très rapidement, selon BILD. Hier, peu après 16h, Timo Werner s’est rendu au siège du RB Leipzig et en est ressorti 20 minutes plus tard. Son conseiller, Karlheinz Förster (61 ans), également présent, avait lui quitté les lieux peu après 17h, se refusant tout commentaire, raconte le journal allemand.

En Allemagne, on explique que Timo Werner avait pris la décision de partir à la mi-mars, au moment où l’Allemagne, comme la plupart des pays européens, s’est confinée. Probablement un coup de blues, plaisante le journal. Alors que Jürgen Klopp avait convaincu l’attaquant, Frank Lampard s’était lui aussi montré intéressé. Quatrièmes, 34 points derrière Liverpool, battus 3-0 par le Bayern Munich en huitièmes de finale aller de la Ligue des champions, les Blues auront besoin d’un serial buteur pour relever la tête l’an prochain. L’Allemand apparaissait comme le candidat idéal. Reste maintenant à finaliser le transfert. Et ensuite, place à Timo Werner. Qui tentera de marcher sur les traces de ses illustres compatriotes : Michael Ballack… André Schürrle… Marko Marin.



Source de l’article, Mathieu Rault 2020-06-04 19:01:25

Déjà 302 000 dans de Foot inscrits
Recevez par email chaque semaine au choix les actualités, les résultats, les meilleurs articles et les pronostics sélectionnés par le Dr Socrates.
Tir Au But !
close-link