En fin de semaine, Thierry Henry avait annoncé quitter un temps les réseaux sociaux pour protester contre la passivité de Twitter, Instagram et Facebook dans la lutte contre les propos racistes et le harcèlement notamment. Depuis ce vendredi, il est impossible de trouver le compte du meilleur buteur de l’histoire des Bleus sur ces plateformes. De passage dans l’émission Good Morning Britain, Thierry Henry (43 ans) sort enfin du silence et a expliqué en détail les raisons qui l’ont poussé à prendre cette décision.

La suite après cette publicité

« Ce n’est pas un endroit sûr en ce moment. Je parle d’intimidation, de harcèlement, des gens se suicident à cause de cela. Il est difficile de tout éradiquer, mais peut-on être plus sûr ? C’est un outil formidable, mais les gens l’utilisent comme une arme. Pourquoi ne pas exiger un numéro de passeport ou d’assurance nationale pour l’utiliser ? Je sais que les gens diront “liberté d’expression” et “un mot peut être utilisé de différentes manières”, mais si vous allez dans un cinéma, vous ne pouvez pas crier ce que vous voulez, dans un aéroport, vous ne pouvez pas crier ce que vous voulez, vous franchissez une ligne. Tout ce que je veux, c’est que l’on rende des comptes. Il ne suffit pas de supprimer un compte, car il peut être rouvert. Je reviendrai sur le site quand il sera plus sûr. »

Footmercato