Plombé par une grossière erreur d’Eder Militão en début de match, le Real Madrid s’est incliné ce dimanche sur la pelouse de Getafe (1-0), à l’occasion de la 19e journée de Liga. Séville pourrait en profiter pour se rapprocher de la première place.

Premier match de l’année en Espagne et déjà une surprise. Rapidement mené, le Real Madrid s’est incliné ce dimanche sur le terrain de Getafe (1-0), en ouverture de la 19e journée de Liga. Un résultat qui met fin à une série de 15 matchs sans défaite pour les hommes de Carlo Ancelotti, toutes compétitions confondues. Ils n’avaient plus perdu depuis le 3 octobre (2-1 contre l’Espanyol). Battus par le 16e de Liga, ils restent en tête du classement avec huit points d’avance sur le FC Séville, qui disputera le premier de ses deux matchs en moins lundi à Cadix (21h15). Une belle occasion de se rapprocher de la tête du classement.

Malgré une nette domination, les coéquipiers de Luka Modric, qui a trouvé la barre en début de match (17e), n’ont jamais réussi à trouver la faille contre une équipe de Getafe remarquable de solidarité et bien aidée, aussi, par Eder Militão.

La boulette de Militão

Il était encore encensé il y a quelques jours par Carlo Ancelotti. Propulsé titulaire avec les départs de Raphaël Varane et Sergio Ramos, l’ancien joueur de Porto a réussi une première partie de saison de haut niveau. Avec une autorité naturelle dans les duels, des qualités évidentes à la relance et une complémentarité intéressante avec David Alaba. Mais le Brésilien est retombé dans ses travers à Getafe. Il a plombé les siens dès la neuvième minute sur une grossière erreur individuelle. Mis sous pression par Enes Ünal, il a perdu le ballon dans sa surface, le rendant directement à l’attaquant turc, qui en a profité pour ajuster de près Thibaut Courtois (9e).

Benzema impuissant

Double buteur face à Bilbao avant la trêve, Karim Benzema espérait commencer 2022 comme il avait terminé 2021. Mais le Français a connu un match frustrant. Associé à Marco Asensio et Rodrygo en l’absence de Vinicius Junior, forfait, il n’a pas ménagé ses efforts sur le front de l’attaque. Son activité a fait mal à la défense de Getafe, mais il lui a manqué un brin de justesse dans le dernier geste pour espérer marquer. Son association avec Eden Hazard, lancé à la pause à la place d’un Asensio décevant, n’a pas connu beaucoup plus de succès. C’est finalement Casemiro, d’une demi-volée puissante, qui s’est montré le plus dangereux en seconde période (76e). Pas suffisant pour faire plier la muraille Getafe.



Source link
rmcsport.bfmtv.com #surprise #Real #débute #par #une #défaite #Getafe

Auteur

Pied droit en or, pas de grigri, pas de chichi, un crochet une frappe et nous fermons le jeu, catenaccio :)