La saison 2021-2022 de Ligue 1 débute ce vendredi soir avec le match entre Monaco et Nantes (21h). Avant la reprise du championnat de France, RMC Sport détaille les problématiques auxquelles les clubs de l’élite sont confrontés.

Trois jours après sa victoire au Sparta Prague (2-0) en Ligue des champions, Monaco enchaîne ce vendredi avec le match d’ouverture de la saison en Ligue 1 contre Nantes (21). Un duel entre deux clubs aux ambitions bien différentes.

Si l’ASM voudra lancer sa course au podium voire au titre, les Canaris entameront leur mission maintien. La première journée de la campagne 2021-2022 sonnera aussi les débuts d’Amazon dans le championnat de France, une semaine après le Trophée de champions.

La Ligue 1 tient ses diffuseurs (pour le moment)

Un peu moins d’un an après le fiasco Mediapro, Amazon a fait son entrée sur le marché des droits TV du football français. Le géant de la distribution et du commerce en ligne a raflé huit matchs de L1 par journée au nez et à la barbe de Canal +. Furieuse, la chaîne cryptée a d’abord refusé de payer et de diffuser son lot 3 comprenant deux matchs (samedi 21h et dimanche 17h).

Après un flou de plusieurs mois, le tribunal de commerce de Nanterre a tranché ce jeudi en faveur de la LFP et de beIN Sports. En attendant le résultat de la procédure d’appel lancée par Canal, la chaîne dirigée par Maxime Saada se pliera donc bon gré mal gré à son contrat avec la Ligue.

La programmation d’une journée de Ligue 1:

Match du vendredi, 21h: Amazon

Match du samedi, 17h: Amazon

Match du samedi, 21h: Canal +

Match du dimanche, 13h: Amazon

Multiplex du dimanche, 15h: Amazon

Match du dimanche, 17h: Canal +

Match du dimanche, 21h: Amazon

Des clubs en difficulté sur le plan économique

Après une saison 2019-2020 interrompue avant son terme puis une campagne 2020-2021 totalement à huis clos, une majorité de clubs de Ligue 1 ont vu leurs finances plonger dans le rouge. Nombre d’entre eux ont passé avec difficulté l’écueil de la DNCG. Malgré une belle activité lors du mercato estival, l’OM a ainsi vu sa masse salariale encadrée et une limitation de ses indemnités de transferts. Nantes, qui lancera ce vendredi la nouvelle saison contre Monaco, est interdit de recruter des joueurs en versant une indemnité.

Sans un rachat et des investissements supplémentaires réalisés par Gerard Lopez, Bordeaux aurait dû être rétrogradé en Ligue 2 après le désengagement du précédent propriétaire. Du côté d’Angers, seule la vente de Rayan Aït-Nouri à Wolverhampton a permis de boucler l’exercice et d’éviter une relégation administrative en L2. Même le richissime PSG, malgré le soutien des propriétaires qatariens, a prévu de vendre pour environ 180 millions d’euros lors du mercato afin de se confirmer à son budget prévisionnel pour la saison 2021-2022.

La L1 à l’heure du pass sanitaire

Le gouvernement a mis en place le pass sanitaire afin de permettre aux Français de vivre malgré l’épidémie de Covid-19. Les stades de football ne font pas exception et les supporters qui voudront assister aux matchs de Ligue 1 devront se plier aux restrictions sanitaires. Certificat de vaccination ou la preuve d’un test négatif de moins de 48h seront ainsi obligatoires pour pénétrer dans l’enceinte et voir les rencontres de L1 depuis les tribunes.

Mais ce n’est pas tout, certains préfets ont également mis en place des jauges sur certains matchs. Le choc de la première journée de championnat prévu ce dimanche entre Montpellier et l’OM se fera devant un nombre de spectateurs limité à 13.500 alors que le stade de La Mosson peut accueillir 32.900 supporters. Certains ultras (Montpellier, Lyon, Saint-Etienne) ont déjà annoncé un boycott pour contester contre le passe sanitaire.

Les têtes d’affiche à suivre

Véritable leader offensif de Lille la saison passée, Burak Yilmaz tentera de rééditer pareil exploit. Orphelin de Christophe Galtier, parti à Nice, le buteur turc de 36 ans aura encore à cœur de guider l’attaque des Dogues vers les sommets de L1. Battus pour le titre la saison passée, les stars du PSG voudront prendre leur revanche.

Histoire d’éteindre toute concurrence, le club francilien a sécurisé l’avenir de Neymar et lui a ajouté le patron Sergio Ramos et Achraf Hakimi, déjà présenté comme l’un des meilleurs latéraux du monde. Seule incertitude pour le PSG, l’avenir de Kylian Mbappé reste toujours en suspens. Avant un éventuel départ en 2022, l’attaquant voudra briller et confirmer son statut de prétendant au Ballon d’or. Sans oublier le dossier Lionel Messi, qui devient une vraie possibilité pour le PSG dans les prochains jours.

Achraf Hakimi
Achraf Hakimi © Icon

Du côté de l’OM, Pablo Longoria s’est démené pour renforcer l’équipe malgré les nombreux départs (Thauvin, Sakai). Si le très prometteur brésilien Gerson suscite l’excitation, c’est bien Dimitri Payet qui a brillé pendant la préparation estivale. Son association avec Arkadiusz Milik pourrait faire des merveilles cette saison en Ligue 1.

Parmi les autres duos très attendus dans l’élite, il faut regarder vers Monaco où Wissam Ben Yedder et Kevin Volland restent des valeurs sûres du championnat de France avec 36 buts à eux deux la saison passée. La campagne 2021-2022 s’annonce des plus séduisants avec plusieurs clubs ambitieux. Et qui sait donc, Lionel Messi pourrait bien voler la vedette à toutes les autres stars de L1. Libre après son départ du Barça, l’Argentin serait forcément le nouveau visage du championnat de France.



Source link
rmcsport.bfmtv.com #stars #diffuseurs #Covid19 #championnat #reprend #dans #flou

Auteur

Pied droit en or, pas de grigri, pas de chichi, un crochet une frappe et nous fermons le jeu, catenaccio :)