Avant même le coup d’envoi de la rencontre, son avenir était déjà plus qu’incertain mais cette fois, difficile d’imaginer que Quique Setien sera toujours l’entraîneur du Barça pour le début de la saison prochaine. Car la claque historique reçue par les Catalans contre le Bayern (8-2) en quart de finale de Ligue des champions pourrait sonner le glas du passage de l’entraîneur au club.

Jamais le FC Barcelone n’avait encaissé quatre buts en première période d’un match de C1, jamais il n’en avait pris plus de quatre dans un match de Ligue des champions, jamais il n’en avait pris six dans un match de coupe d’Europe. L’affront est immense. Et l’ancien coach du Betis Séville n’a pas grand chose pour espérer sauver sa peau.

L’ombre de Xavi

Déjà contesté depuis plusieurs mois pour son incapacité à faire jouer ensemble Lionel Messi et Antoine Griezmann, pour les problèmes de jeu des Blaugrana malgré un recrutement très conséquent et pour ses choix sujets à débat, Quique Setien est clairement sur un siège éjectable. 

Et l’ombre de Xavi, que tout le monde annonce sur le banc du Barça (y compris la direction) plane, même si l’ancien milieu de terrain le diffère, ne souhaitant pas prendre les rênes immédiatement. Arrivé en janvier à la place d’un Ernesto Valverde lui aussi très contesté, Setien n’était déjà pas très serein quelques semaines en arrière.

Déjà pas serein en juillet

“Je suis le plus responsable, confiait-il mi-juillet alors que le Real Madrid venait de valider son titre en Liga. Mais je sens que j’ai les capacités et l’énergie. Je suis convaincu que nous allons être une équipe différente, avec une attitude mentale complète, et que nous disputerons la Ligue des champions avec les garanties maximales. Ça, je peux contrôler. Au-delà, je ne peux pas. J’ai déjà vécu ces situations.”

Quelles pistes pour le remplacer?

Les médias catalans, eux, parlent depuis des semaines des doutes de Messi, concernant la direction du club d’abord, mais aussi l’entraîneur actuel. Alors que le Barça compte prolonger son sextuple Ballon d’or, le mettre en rogne ferait tâche. Une saison blanche conclue sur une honte face à la machine bavaroise aussi. 

Quelles options alors pour remplacer un Quique Setien dont le licenciement semble inévitable? En attendant Xavi, quelques pistes avaient circulé ces derniers mois: Mauricio Pochettino, libre depuis son départ de Tottenham, Massimiliano Allegri, lui aussi sans club après avoir quitté la Juve, ou même Laurent Blanc ont été cité. L’élu arriverait alors dans un contexte délicat. 



Source de l’article, 2020-08-14 11:00:25

Déjà 302 000 dans de Foot inscrits
Recevez par email chaque semaine au choix les actualités, les résultats, les meilleurs articles et les pronostics sélectionnés par le Dr Socrates.
Tir Au But !
close-link