Rayonnant avec Montpellier et devenu indispensable dans le cœur du système héraultais, Téji Savanier semble plus proche que jamais de l’équipe de France. « C’est un rêve depuis que je suis petit », a même assuré jeudi sur RMC le meneur de jeu de 30 ans.

Quand Savanier va, tout va. Auteur d’une première moitié de saison de grande facture, le maître à jouer de Montpellier emmène avec lui le club héraultais, cinquième de Ligue 1 et à seulement deux unités de la place de dauphin occupée par l’OGC Nice. Le capitaine et milieu montpelliérain s’est offert mercredi contre Angers (4-1) son 5e but de la saison d’un coup franc sublime franc, avant de signer sa 6e passe décisive sur corner puis d’être à l’origine des deux derniers buts.

Une masterclass, une de plus, le tout le jour de son 30e anniversaire. Sur un petit nuage, tout comme le MHSC – sur une série de 5 succès toutes compétitions confondues –, Téji Savanier est régulièrement annoncé tout proche de l’équipe de France.

« L’équipe de France, si ça doit venir, ça viendra »

Didier Deschamps avait sorti la carte de la « concurrence » mi-décembre sur RMC, pour justifier le fait que l’ancien Nîmois n’est pas encore reçu de convocation avec les Bleus (« Il y a beaucoup de monde et je n’ai que 23 cases »). Le principal intéressé, lui, a avoué jeudi lors de l’émission Rothen s’enflamme sur RMC qu’il avait l’équipe de France dans un coin de la tête. Sans pour autant en faire une obsession absolue. « Les joueurs de l’équipe de France jouent tous dans un très grand club, c’est sûr. Après, je l’ai déjà dit, ce n’est pas mon objectif premier d’être appelé. Moi, c’est pour mon club que je fais tous ces matches et que je me donne à fond. L’équipe de France, si ça doit venir, ça viendra. »

Relancé par Jérôme Rothen sur un futur proche en Bleus, pourquoi pas pour devenir un suppléant régulier à Antoine Griezmann en tant que meneur de jeu tricolore, Savanier a confirmé que d’atteindre le groupe France serait un véritable aboutissement. « Je ne vais pas mentir. C’est un rêve depuis que je suis petit. Rien que d’avoir fait les JO, pour moi ça a été énorme », abonde celui qui faisait partie de l’équipe olympique l’été dernier. Alors, rêve-t-il désormais de la prochaine Coupe du monde au Qatar? « Je rêve de la Coupe du monde tout court », a lâché malicieusement celui qui vient tout juste d’être trentenaire.

Romain Daveau Journaliste RMC Sport



Source link
rmcsport.bfmtv.com #Savanier #rêve #Coupe #monde #avec #léquipe #France

Auteur

Pied droit en or, pas de grigri, pas de chichi, un crochet une frappe et nous fermons le jeu, catenaccio :)