La suite après cette publicité

Une page se tourne pour Maxime Lopez. Arrivé à l’Olympique de Marseille en 2010, après avoir débuté en professionnel dans sa ville en 2016, l’avenir du milieu de terrain phocéen paraissait bouché depuis l’arrivée d’André Villas-Boas, l’été dernier. Et c’était encore plus le cas avec l’arrivée de Michael Cuisance, incorporé dans le deal avec le Bayern Munich concernant le latéral droit Bouna Sarr.

« Oui, Max… il y a des intérêts de différents clubs. On est en train de discuter. Je ne veux pas sept joueurs pour un milieu à trois. Quelque chose peut se passer. Il y a des clubs intéressés, des discussions vont démarrer entre tous et on va voir ce qui peut se passer », lâchait d’ailleurs le Portugais en conférence de presse ce dimanche soir après la rencontre entre l’OL et l’OM (1-1).

L’OM était trop fourni au milieu

Annoncé déjà en Italie ce dimanche, c’est bien à Sassuolo que le droitier de 22 ans s’est engagé ce lundi, jour de clôture du marché estival. Son contrat a officiellement été déposé à la Ligue italienne. Il s’agit d’un prêt avec option d’achat obligatoire selon le nombre de matches disputés. Son contrat s’étendra alors jusqu’en juin 2025.

L’OM récupèrera donc sans doute un peu d’argent sur un joueur qu’il a formé et qui était sous contrat jusqu’au 30 juin 2021. Il est vrai que le club marseillais comptait beaucoup de joueurs dans l’entrejeu avec Morgan Sanson, Valentin Rongier, Kevin Strootman, Boubacar Kamara, Pape Gueye et donc Michael Cuisance. A Maxime Lopez maintenant de prouver sa valeur loin de sa terre natale, la Cité Phocéenne.

Footmercato

Déjà 302 000 dans de Foot inscrits
Recevez par email chaque semaine au choix les actualités, les résultats, les meilleurs articles et les pronostics sélectionnés par le Dr Socrates.
Tir Au But !
close-link