La suite après cette publicité

Demain, le Real Madrid et le FC Barcelone joueront gros sur la pelouse du stade Alfredo Di Stefano. Respectivement classés à la deuxième et troisième place du classement de Liga, Blaugranas et Merengues viseront un succès pour espérer prendre la tête du championnat ou ne pas être distancés par le leader, l’Atlético de Madrid. L’affiche s’annonce donc d’être prometteuse, d’autant que les deux grands rivaux affichent un bon état de forme.

Madrid est proche d’une qualification pour les demi-finales de la Ligue des Champions après sa victoire face à Liverpool (3-1), tandis que les Culés restent sur une très belle série de six victoires de rang en Liga. Sur le papier, tout est réuni pour avoir un duel passionnant. Notamment pour un Ronald Koeman peu avare en compliments au sujet de la Casa Blanca.

Koeman redoute le Real Madrid

« Le Clasico est un match différent des autres. Le Barça est bien. Madrid, c’est Madrid. Ils sont été critiqués, mais ils sont là, et qualifiés en Ligue des Champions. Ils ont un coach et des joueurs impressionnants. Je ne fais pas partie de ceux qui ont critiqué le Real. C’est une équipe qui est en grande forme », a-t-il confié en conférence de presse, avant d’évoquer les absences de Sergio Ramos et de Raphaël Varane, qui ne seront pas un handicap selon le Batave.

« Pour eux ce sont des absences importantes, mais nous aussi on a eu des absences avec Piqué et Sergio Roberto. Ramos et Varane sont deux centraux très bons et l’un d’eux est le capitaine. Mais le match contre Liverpool a prouvé qu’ils ont d’autres joueurs qui peuvent les remplacer. Comme contre n’importe quel adversaire, nous analysons leurs qualités et où nous devons être attentifs pur qu’ils n’aient pas d’espace pour attaquer. Il ne faudra pas perdre trop de ballons parce que Madrid joue très bien les contres. Mais nous ne devons pas changer notre façon de jouer parce que c’est Madrid en face. » C’est dit.

Footmercato