Ces derniers jours, plusieurs informations faisant état de tensions au sein de la sélection belge ont pris de l’épaisseur dans la presse, en France et en Belgique. Présent en conférence de presse avant le match décisif face à la Croatie jeudi, le sélectionneur belge s’en est pris aux médias.

C’est un Roberto Martinez en colère qui s’est présenté en conférence de presse, 24h avant le match décisif de la Belgique face à la Croatie. « Vous avez des médias en Belgique qui sont assez heureux de sauter sur de fausses nouvelles, ce qui est assez étonnant », s’est-il offusqué.

>> Coupe du monde 2022: les infos EN DIRECT

« Cela montre qu’il y a peut-être plus de désir de trouver des nouvelles négatives autour de cette équipe que de rassembler la nation, de soutenir cette équipe, de profiter du talent de la meilleure génération que nous ayons jamais eue dans le football belge », a regretté le technicien espagnol.

Le technicien a garanti que les Diables Rouges se battraient jusqu’au bout pour se qualifier. « C’était une leçon pour nous tous que nous sommes ici seuls. Nous sommes ici pour nous battre pour ce que nous croyons être la façon dont nous voulons jouer et j’espère que les fans – les vrais fans – des Red Devils pourront apprécier le processus », a t-il confié.

La presse française en a pris pour son grade

Une fois ses comptes réglés avec la presse belge, Roberto Martinez s’en est pris aux médias français, qui étaient selon lui bien heureux d’alimenter la polémique. Le journal L’Equipe avait indiqué que Eden Hazard, Jan Vertonghen et Kevin de Bruyne avaient eu une altercation après la défaite choc de la Belgique contre le Maroc dimanche. Romelu Lukaku aurait même été obligé de les séparer. Une histoire inventée de toute pièce selon Roberto Martinez. Il a qualifié ces informations de « fausses nouvelles » et a laissé entendre que la presse française avait délibérément cherché à provoquer des ruptures dans leur équipe au Qatar. 

Pour se qualifier, la Belgique doit battre la Croatie, ou faire match nul et espérer dans le même temps que le Maroc perde de plus de deux buts d’écart contre le Canada.



Source link
rmcsport.bfmtv.com #Roberto #Martinez #désamorce #polémique #sen #prend #aux #médias

Auteur

Pied droit en or, pas de grigri, pas de chichi, un crochet une frappe et nous fermons le jeu, catenaccio :)