Le président niçois Jean-Pierre Rivère a confié ce lundi, lors de l’émission Rothen s’enflamme, qu’il avait eu une altercation avec Pablo Longoria, le président de l’OM. La scène s’est déroulée dans la foulée des incidents survenus entre les supporters de l’OGC Nice et les joueurs phocéens, à l’occasion de la 3e journée de Ligue 1 ce dimanche.

Jean-Pierre Rivère a condamné ce lundi les incidents survenus lors de la rencontre de Ligue 1 entre l’OGC Nice et l’OM, dimanche à l’Allianz Riviera. Invité de l’émission « Rothen s’enflamme » sur RMC, le président des Aiglons a jugé « inacceptable » le comportement des supporters en cause dans les débordements. Mais au moment des faits, le dirigeant niçois « n’a même pas vu ce qu’il s’est passé », alors qu’il se trouvait dans la tribune présidentielle.

« Le président de l’OM était à deux doigts de faire des actes à ne pas faire par rapport à ma femme… »

« Au moment du jet de bouteille sur Dimitri Payet, qui est évidemment déplorable, il y a eu une réaction extrêmement virulente des dirigeants marseillais, qui étaient derrière nous, a indiqué Jean-Pierre Rivère. Je n’ai même pas vu ce qu’il s’est passé sur le terrain pendant trois ou quatre minutes. C’est vite monté dans les tours, très haut et c’est parti très loin. j’avais ma femme à côté et mes deux enfants, qui sont petits. Quand je vois le président de l’OM qui était à deux doigts de faire des actes à ne pas faire par rapport à ma femme… »

Pris de colère après avoir été touché dans le dos, Dimitri Payet a renvoyé deux bouteilles en direction de la Tribune Populaire des ultras. Alvaro Gonzalez a lui tiré le ballon qui se trouvait là en direction des supporters. Certains d’entre eux se sont alors introduits sur le terrain pour en découdre avec les joueurs phocéens. A ce moment-là, Jean-Pierre Rivère assure qu’il tentait de calmer son homologue phocéen. « Je lui ai dit: ‘Pablo, tu es complètement fou, il te prend quoi? Et il m’a répondu: ‘Ta femme m’a posé la main sur le bras’. C’est parti en vrille. Cela n’excuse rien mais franchement, quelle image on donne aux gens? J’ai honte de ce qui s’est passé, a regretté Rivère. On se demande ce qu’on fait dans le football. On a passé des années à essayer de modifier des choses et en une minute, tout s’effondre, c’est très dur. On va se relever. »

Dans la soirée, Pablo Longoria avait indiqué le souhait de l’OM de ne pas revenir sur la pelouse, après les incidents survenus, craignant pour la sécurité de ses joueurs. La partie a été stoppée à quinze minutes du terme alors que l’OGC Nice menait 1-0, même si la commission de discipline, qui a convoqué les deux équipes, va devoir statuer sur le résultat et les éventuelles sanctions pour les différents acteurs.



Source link
rmcsport.bfmtv.com #Rivère #dénonce #comportement #Longoria #envers #femme

Auteur

Pied droit en or, pas de grigri, pas de chichi, un crochet une frappe et nous fermons le jeu, catenaccio :)