Si le Stade Rennais n’envisage pas de se renforcer, malgré le départ de plusieurs internationaux africains pour la CAN, le FC Lorient et le Stade Brestois cherchent des opportunités dans l’optique de la lutte pour le maintien.

· Stade Rennais: aucune recrue malgré la CAN

Rennes va perdre trois titulaires indiscutables (Gomis, Traoré, Aguerd) et un remplaçant important (Sulemana) pendant la Coupe d’Afrique des nations (9 janvier-6 février). Pourtant, le mercato s’annonce calme, Rennes ayant beaucoup recruté cet été. Dans l’esprit des dirigeants, les postes sont doublés: Salin remplace Gomis, Assignon remplace Traoré, Badé remplace Aguerd, Doku (de retour de blessure) remplace Sulemana. Seul point faible: la défense centrale, où il ne va rester que deux hommes (Omari, Badé). Cela aurait pu pousser les Rennais à prendre une recrue. Ce ne sera pas le cas, a encore affirmé Bruno Genesio la semaine dernière.

L’entraîneur assume depuis le début de saison de n’avoir que trois défenseurs centraux dans son effectif. Il affirme encore que Rennes a ce qu’il faut avec le jeune Ugochukwu, qui pourrait dépanner à ce poste en cas de besoin, mais aussi avec Gelin. Ce dernier est sur le retour d’une rupture des ligaments croisés et reprend petit à petit l’entrainement collectif. Sauf grosse opportunité d’avenir, ça ne bougera pas. Côté départ, il n’y a rien à attendre.

· Stade Brestois: un ou deux joueurs espérés

Très mal parti cette saison, Brest s’est repris de manière spectaculaire pour se classer 12e à la trêve. Malgré tout, l’effectif brestois a besoin de renforts dans l’esprit de Michel Der Zakarian, les remplaçants ayant une grosse différence de niveau par rapport aux onzes titulaires. Le coach aimerait un ou deux joueurs, en défense, sur les côtés, et au milieu idéalement. Une chose est sûre, ce serait plutôt des prêts, le club brestois n’ayant pas ou peu d’argent. Le nom de milieu de terrain lillois Niasse a circulé, pour un prêt.

Côté départ, il faudra suivre le dossier Faivre. Auteur d’une bonne première moitié de saison, le milieu offensif veut aller en Italie. Il l’a redit dans une interview à la Gazetta Dello Sport le mois dernier. Il est toujours dans le viseur des clubs de Milan, notamment, mais la tendance est à un départ cet été. Le joueur se dit prêt à attendre la fin de saison, sauf offre qui conviendrait à tout le monde aux alentours de 15 millions d’euros.

· FC Lorient: un attaquant qatari supervisé

19e de Ligue 1 à la trêve, les Lorientais vont, comme la saison dernière, devoir cravacher pour sauver leurs têtes. Christophe Pélissier n’est pas menacé, malgré le classement, en raison d’un contrat béton jusqu’en 2024 et d’une équipe qui semble avoir des ressources comme démontré face au PSG (1-1). L’entraineur lorientais espère néanmoins des renforts et veut deux joueurs. Un milieu de terrain défensif-relayeur (notamment pour pallier l’absence de Lemoine, qui tarde à revenir de blessure) et un ailier offensif. En interne, des divergences existent avec le directeur sportif sur le besoin réel de renfort et les profils recherchés. Akram Afif, attaquant gaucher de Al Saad et de la sélection nationale du Qatar, a notamment été proposé à Lorient et supervisé lors de la dernière Coupe arabe.

Akram Afif avec le Qatar, à Doha le 15 décembre 2021
Akram Afif avec le Qatar, à Doha le 15 décembre 2021 © Icon Sport

Côté départ, Grbic pourrait partir en cas de bonnes offres. L’Autrichien n’a toujours pas réussi à faire sa place. Lorient, dans une situation financière tendue, ne serait pas contre se délester du plus gros salaire du club, sous contrat jusqu’en 2025.



Source link
rmcsport.bfmtv.com #Rennes #Brest #Lorient #Les #plans #des #clubs #bretons #pour #cet #hiver

Auteur

Pied droit en or, pas de grigri, pas de chichi, un crochet une frappe et nous fermons le jeu, catenaccio :)