La situation sanitaire en Angleterre étant critique, la tenue de plusieurs matchs de Premier League est menacée depuis quelques jours. En conférence de presse, Ralf Rangnick, le coach de Manchester United, a milité pour le retour des cinq changements.

Depuis l’apparition du Covid-19 en 2020, de nombreux championnats en Europe autorisent les clubs à effectuer jusqu’à cinq changements lors d’un match (en trois sessions, sans compter la mi-temps). Si cette mesure a été maintenue par de nombreux pays lorsque la situation sanitaire a commencé à s’améliorer, ce n’est pas le cas en Angleterre.

Les dirigeants de la Premier League sont revenus à trois remplacements la saison dernière. Une décision qui avait agacé plusieurs techniciens. Alors que l’épidémie menace plusieurs matchs, le nouveau coach de Manchester United a appelé les dirigeants à reconsidérer la question: « Nous sommes dans une situation similaire à celle d’il y a un an et demi, donc je ne vois pas pourquoi ce ne serait pas comme il y a un an et demi. »

L’Allemand a souligné le fait que la Premier League est un cas unique dans les championnats majeurs du continent: « Pour autant que je sache, l’Angleterre est le seul pays d’Europe à n’autoriser que trois remplaçants. »

« Je pense que nous devrons sérieusement y réfléchir »

Vu les nombreux cas de Covid-19 que les formations anglaises doivent déplorer, cette solution pourrait arranger les problèmes auxquels sont confrontés les coachs: « Les cinq remplaçants ont été mis en place lorsque le Covid a commencé, et je pense que c’était la bonne décision de le faire pour économiser l’énergie des joueurs, surtout s’ils viennent de se remettre du Covid. »

Ralf Rangnick a ainsi émis l’idée de mener une réflexion collective sur ce sujet: « Je pense que nous devrions sérieusement y réfléchir à nouveau. La plupart des joueurs y seraient favorables. »



Source link
rmcsport.bfmtv.com #Rangnick #milite #pour #retour #des #cinq #changements

Auteur

Pied droit en or, pas de grigri, pas de chichi, un crochet une frappe et nous fermons le jeu, catenaccio :)