La DNCG a prononcé ce mardi la rétrogradation à titre conservatoire du club de Bordeaux en National 1. Si les Girondins ne pouvaient finalement pas jouer en Ligue 2 après examen de leur futur appel, une équipe serait repêchée. Et selon le règlement de la LFP, ce devrait être Villefranche-Beaujolais.

Gérard Lopez et la direction des Girondins ne veulent pas céder à la panique mais Bordeaux risque bel et bien de ne pas jouer en Ligue 2 la saison prochaine. Rétrogradé en National 1 par le DNCG ce mardi, le club bordelais va faire appel de cette sanction et dispose d’environ deux semaines pour préparer sa prochaine audition devant le gendarme financier du football français.

En clair, la direction du club au scapulaire doit assainir les comptes et surtout trouver près de 40 millions d’euros pour éponger la dette auprès de ses créanciers et assurer son maintien en deuxième division. Tout reste donc encore possible pour Bordeaux qui a déjà prévu un plan pour faire entrer des liquidités rapidement.

Villefranche-Beaujolais pourrait être repêché en L2

Si le club n’a pas encore épuisé tous les moyens légaux pour survivre et ne pas être envoyé en National 1, un club pourrait profiter des déboires des Girondins: Villefranche-Beaujolais.

Troisième en N1 à l’issue de la saison 2021-2022, le club s’est incliné lors du barrage d’accession/maintien en L2 contre Quevilly-Rouen Métropole. Battue à deux reprises par les Normands (0-2, 1-3) la formation rhodanienne serait promue en Ligue 2 si la rétrogradation de Bordeaux était confirmée en appel par la DNCG.

Une possibilité envisagée par les statuts de la LFP dans son règlement des championnats de France professionnels. La Ligue de football professionnel prévoit un cas de repêchage à l’article 520 de son document.

« Après le déroulement du barrage, dans l’hypothèse où un club qualifié pour la saison suivante en Ligue 2 BKT renonce à sa participation ou ne satisfait pas aux critères de participation de la Ligue 2 BKT, ou se voit refuser cette accession par décision de la DNCG ou tout autre organe notamment disciplinaire, le club perdant du barrage est repêché sous réserve qu’il satisfasse aux conditions de participation de Ligue 2 BKT fixées au Titre 1 du Règlement Administratif de la LFP », précise ainsi le texte de l’instance.

Un infime espoir pour Dunkerque et Nancy?

Enfin, si Villefranche-Beaujolais n’était pas capable de jouer en Ligue 2, la LFP se verrait obligée de repêcher le club classé à la 19e place de L2 la saison passée, Dunkerque, voire à la 20e place, Nancy, « sous réserve qu’ils satisfassent aux conditions de participation de Ligue 2 ».

Mais pour l’instant, et en attendant son passage en appel devant la DNCG, Bordeaux garde encore toutes ses chances de jouer en Ligue 2 et d’éviter de passer par la case National 1 en 2022-2023. A condition, bien sûr, de trouver ces 40 millions d’euros nécessaires pour renflouer les caisses.



Source link
rmcsport.bfmtv.com #qui #serait #repêché #cas #rétrogradation #Bordeaux #National

Auteur

Pied droit en or, pas de grigri, pas de chichi, un crochet une frappe et nous fermons le jeu, catenaccio :)