Seulement troisième du championnat, bien qu’à un seul point du leader, Thomas Tuchel, aussi très critiqué pour les dernières prestations peu reluisantes de son équipe, a donc été débarqué de son poste d’entraîneur du Paris Saint-Germain à la veille de Noël. Si son bilan comporte assurément beaucoup de points négatifs et quelques moments chaotiques, comme expliqués dans cet autre article, l’Allemand pourra toutefois plaider plusieurs arguments en sa faveur.

Sur un plan purement statistique, Thomas Tuchel est finalement le meilleur entraîneur de l’histoire du club en Ligue 1, où le sacre ne lui a pas échappé sur ses deux premières saisons complètes. Les chiffres parlent pour lui: 2,37 points par match et 75,6% de victoires. Comme le rapporte Opta, il possède donc la meilleure moyenne de points (avec Unai Emery) et le pourcentage le plus élevé de succès dans l’histoire du championnat. 

La réussite de Lisbonne

Thomas Tuchel peut aussi se targuer d’avoir tout de même rapproché plus que jamais le club de son objectif principal depuis le rachat qatari: la victoire en Ligue des champions. Une réussite dans un contexte particulier, faisant notamment arriver l’équipe dans le tournoi final avec seulement deux matchs officiels dans les jambes sur les quatre derniers mois.

Atteindre la finale de la C1, aucun entraîneur ne l’avait fait avec le PSG. À la veille de ce rendez-vous du 23 août à Lisbonne, Kylian Mbappé faisait l’éloge de la performance de Thomas Tuchel: “La vérité, c’est qu’il réalise la meilleure saison de l’histoire du club. On a remporté tout les trophées possibles. On est en finale de Ligue des champions”. D’ailleurs, en dépit de certains moments difficiles, le champion du monde français avait aussi insisté sur le soutien du vestiaire vis-à-vis de l’entraîneur: “Les joueurs sont derrière le coach. On a entendu pas mal de choses sur le coach, comme quoi il ne maîtriserait pas son vestiaire, qu’il ne sait pas gérer les stars, qu’il ne savait pas faire ceci ou cela. (…) Il a réussi à nous mettre tous dans le bon état d’esprit. Il y a bien sûr eu des événements qui se sont passés pendant la saison. Il y a eu des hauts et des bas. Mais ça arrive à tous les entraîneurs du monde. Après, à Paris, on le voit un peu plus, c’est tout… C’est un très grand entraîneur, en qui on croit”.

Enfin, bien qu’il ait clairement affiché des carences dans la capacité à faire progresser le jeu de l’équipe, Thomas Tuchel peut tout de même avancer deux réussites tactiques: le rapprochement de Neymar et Kylian Mbappé sur le terrain (qui n’avait pas été effectué par Unai Emery) et l’installation au milieu de terrain de Marquinhos, qui s’est avéré être la pierre angulaire de l’équipe du Final 8 de la Ligue des champions. À Lisbonne, il s’était aussi illustré en trouvant une bonne formule pour faire tourner l’équipe sans véritable attaquant de pointe et sans Marco Verratti, blessé. Mais à l’arrivée, il fallait plus.



Source de l’article, 2020-12-24 02:41:04

Déjà 302 000 dans de Foot inscrits
Recevez par email chaque semaine au choix les actualités, les résultats, les meilleurs articles et les pronostics sélectionnés par le Dr Socrates.
Tir Au But !
close-link