Selon les informations de RMC Sport, le FC Nantes, Troyes, Strasbourg et Montpellier se sont positionnés, en France, pour faire venir Hwang Ui-Jo cet été. Bordeaux espère une belle somme pour son attaquant sud-coréen.

Le verdict est tombé mardi soir. Relégué en Ligue 2 sportivement à l’issue de la saison dernière, Bordeaux a été sanctionné d’une rétrogradation administrative en National, le troisième échelon du football français, après l’examen financier du club effectué par la Direction nationale de contrôle et de gestion (DNCG).

>> Les infos mercato en direct

Bordeaux a aussitôt annoncé son intention de faire appel de cette décision, apprise avec « consternation » selon un communiqué. « Le club garde confiance en sa capacité à démontrer la solidité de son projet pour la saison 2022/2023. Le temps de l’appel lui permettra de finaliser de nouvelles solutions pour obtenir son maintien en Ligue 2 », a fait savoir Bordeaux.

Nantes, Troyes, Strasbourg et Montpellier intéressés

Les Girondins doivent, entre autres demandes du gendarme financier du foot français, vendre pour plus de 20 millions d’euros cet été. Hwang Ui-Jo est l’une des valeurs marchandes de l’effectif actuel.

Selon les informations de RMC Sport, Nantes, Troyes, Strasbourg et Montpellier se sont positionnés, en France, pour faire venir Hwang durant ce mercato. Bordeaux espère huit millions d’euros pour lâcher son attaquant à qui il reste un an de contrat. La finalité du transfert devrait se trouver en-dessous de cette somme.

Recruté à l’été 2019 en provenance du club japonais de Gamba Osaka, l’international sud-coréen (45 sélections, 15 buts) totalise 29 buts en 96 matchs avec les Girondins, toutes compétitions confondues. Cette saison, il a trouvé le chemin des filets à onze reprises en Ligue 1.



Source link
rmcsport.bfmtv.com #quatre #clubs #Ligue #intéressés #par #Bordelais #Hwang

Auteur

Pied droit en or, pas de grigri, pas de chichi, un crochet une frappe et nous fermons le jeu, catenaccio :)