France Football révèle, dans une longue enquête consacrée aux problèmes extra-sportifs de N’Golo Kanté, comment le milieu de terrain de Chelsea s’est fait braquer en 2017 avec un pistolet pour changer d’agent.

Comme Paul Pogba séquestré et braqué en mars 2022, N’Golo Kanté (31 ans), son compère du milieu du terrain lors du sacre de l’équipe de France en 2018, a subi un évènement aussi traumatisant. France Football, dans son prochain numéro à paraître samedi, consacre une longue enquête sur les problèmes extra-sportifs du joueur de Chelsea, pris en étau dans un conflit entre des membres de son entourage censés représenter ses intérêts.

« Ton agent, ou tu le quittes, ou on le descend »

Kanté, alors à Chelsea, a ainsi été victime d’un guet-apens en 2017. Alors qu’il était dans un restaurant des Hauts-de-Seine (92), il a été « invité » à monter dans un véhicule sombre avant que son interlocuteur ne lui pose un pistolet sur l’un de ses genoux et ne lui lance un ultimatum glaçant: « Ton agent, ou tu le quittes, ou on le descend. » Selon FF, Kanté a démenti cette scène après s’en être pourtant ému auprès de certains de ses proches.

Elle a aussi été indirectement confirmée dans un message audio récemment révélé par Mediapart et imputé au frère du braqueur. « Peut-être que mon frère il avait une arme, a lancé ce dernier […] Il est venu intelligemment […], il est pas venu [pour exercer de] la violence sur un petit. Il lui a donné le choix. » Une autre conversation révélée par France Football fait état de « pressions » répétées. Une personne y confirme la scène: « Il (le braqueur, ndlr) est venu, l’a [sorti] d’un resto, l’a mis dans une bagnole et lui a mis un gun sur le genou. »

Selon l’hebdomadaire, les raisons de cette violence seraient liées au transfert de Kanté de Leicester à Chelsea en 2016 dans un environnement qui se déchirait depuis plusieurs années (FF a répertorié onze agents s’étant greffés sur des opérations entre 2013 et 2015) et l’éclosion du milieu de terrain au plus haut niveau. Après avoir mis de côté Philippe Flavier, qui avait participé à son premier transfert à Caen avec Franck Silvestre, Kanté a fait, vers 2015, d’Abdlekarim Douis (une vieille connaissance) son représentant.

Le joueur s’est aussi entouré d’Idriss Gharout, ami et ancien voisin de pallier, et de Rachid Saadna, également vieille connaissance. Ce dernier est le frère du braqueur présumé, Houari Saadna. Les raisons de ce coup de pression seraient liées à la commission perçue par Abdlekarim Douis (de 4,8 millions d’euros) lors du transfert de Kanté de Leicester à Chelsea en 2016. Idriss Gharout et Rachid Saadna auraient été écartés de cette transaction, ce qui aurait fait « péter un câble » à Saadna.

L’affaire, très complexe et détaillée par France Football, plonge N’Golo Kanté dans un certain mutisme, certains témoins estimant que sa gentillesse et sa naïveté ont attiré des gens mal intentionnés. Le champion du monde 2018 pourrait prochainement retrouver un peu le sourire puisque son retour à la compétition ne serait plus très loin dans une saison gâchée par les blessures.



Source link
rmcsport.bfmtv.com #quand #NGolo #Kanté #faisait #braquer #avec #pistolet #pour #changer #dagent

Auteur

Pied droit en or, pas de grigri, pas de chichi, un crochet une frappe et nous fermons le jeu, catenaccio :)