Il est désormais loin de la France mais n’oublie pas l’Olympique de Marseille, pour qui il a évolué lors de la saison 2012-2013. Désormais coach de Fleetwood (League One) avec qui il joue les play-offs d’accession en Championship, Joey Barton (37 ans) s’est entretenu avec le quotidien L’Équipe pour revenir sur son passage, court mais intense, dans les rangs du club phocéen. L’ancien milieu de terrain, réputé pour être assez dur sur l’homme sur le rectangle vert, a révélé quelques anecdotes notamment quand il a failli en venir aux mains avec Kassim Abdallah. L’Anglais s’est également exprimé sur ses difficultés à comprendre la langue française, et donc les consignes de son entraîneur Élie Baup. Et l’accent du coach marseillais ne venait pas arranger les choses.

À la question : « la consigne d’entraîneur que vous n’avez jamais comprise ? », il a répondu : « Oh, il y en a eu tellement ! Surtout quand l’entraîneur était Élie Baup. Je ne parle pas français, mais je crois qu’il ne parle pas vraiment français non plus, si ? Cet accent ! Même les Français avaient du mal à le comprendre parfois, alors franchement, quelles étaient mes chances ? Il essayait de me parler. Il prenait sa grosse voix et prononçait des sons bizarres, je ne comprenais rien. Il voyait que je ne comprenais rien, ça l’énervait alors il criait “English ! English !”, le seul mot qu’il sait dire en anglais. Au bout d’un moment, je laissais tomber et je disais : “Ah OK ! D’accord ! Compris !” Parfois, je respectais les consignes par miracle, parfois pas du tout. » Les discussions entre les deux hommes devaient être assez sympathiques …

Source de l’article, Guillaume Issner 2020-06-21 10:47:44

Déjà 302 000 dans de Foot inscrits
Recevez par email chaque semaine au choix les actualités, les résultats, les meilleurs articles et les pronostics sélectionnés par le Dr Socrates.
Tir Au But !
close-link