La suite après cette publicité

Le long feuilleton des incidents durant le dernier PSG-OM a pris fin mercredi soir avec la décision de la commission de discipline de ne pas sanctionner Neymar et Alvaro, accusés tous les deux de propos racistes et/ou homophobes. Un véritable soulagement pour l’entraîneur Thomas Tuchel, qui a craint devoir se passer de son Brésilien pendant plusieurs rencontres en cas de suspension.

« J’étais très heureux. On a déjà eu quatorze suspensions après ce match contre Marseille, ça suffit. On a eu peur de devoir jouer sans Ney pendant quelques semaines. C’est très bien, nous sommes très heureux », a-t-il déclaré en conférence de presse. Thomas Tuchel peut souffler.

Footmercato

Déjà 302 000 dans de Foot inscrits
Recevez par email chaque semaine au choix les actualités, les résultats, les meilleurs articles et les pronostics sélectionnés par le Dr Socrates.
Tir Au But !
close-link