Après des violences et des dégradations ayant eu lieu en fin de saison dernière à la Beaujoire, trois supporters du FC Nantes ont été condamnés jeudi à de la prison avec sursis et, pour deux d’entre eux, des dommages et intérêts.

Trois supporters du FC Nantes ont été condamnés jeudi à six et trois mois d’emprisonnement avec sursis par le tribunal judiciaire pour des violences et dégradations ayant eu lieu fin mai au stade de la Beaujoire.

Alors que joueurs et salariés du FC Nantes célébraient leur maintien en Ligue 1, une cinquantaine de personnes cagoulées avaient fait irruption dans l’enceinte du stade avant de s’en prendre à un agent de sécurité et une serveuse, et de provoquer des dégâts matériels.

Arrêtés un peu plus tard dans la soirée aux abords du stade, deux des trois supporters ont été condamnés à verser 900 euros de dommages et intérêts au FC Nantes. Jonathan O., 30 ans, Julien R., 31 ans, et Miles R., 22 ans, ont par ailleurs écopé d’une interdiction d’un an d’assister à des manifestations sportives.

Des dommages et intérêts pour deux prévenus

Des peines « démesurées », a regretté auprès de l’AFP l’avocat de Miles R., Me Aristote Toussaint, dont le client a été condamné à six mois de prison avec sursis pour dégradations et violences en réunion. Il envisage de faire appel.

Deux des trois prévenus étaient également poursuivis pour des violences à l’encontre d’un agent de sécurité de la Beaujoire et d’une serveuse travaillant au bar du stade ce soir-là. Le tribunal les a condamnés à leur verser respectivement 1.000 et 800 euros de dommages et intérêts.



Source link
rmcsport.bfmtv.com #prison #avec #sursis #pour #des #supporters #après #des #violences #Beaujoire

Auteur

Pied droit en or, pas de grigri, pas de chichi, un crochet une frappe et nous fermons le jeu, catenaccio :)