Lionel Messi était prêt à de gros efforts financiers pour prolonger avec le Barça mais ne restera finalement pas en Catalogne. Même avec un salaire de zéro euro, l’Argentin n’aurait pas pu être conservé par le club blaugrana.

Lionel Messi est peut-être actuellement le chômeur le plus célèbre du monde. Sans contrat depuis la fin du mois de juin, l’Argentin ne prolongera pas au Barça. Si les deux parties avaient trouvé un accord, impossible de le faire valider auprès de la Liga.

Avec des finances dans le rouge, le FC Barcelone a dû se résoudre à laisser filer le meilleur joueur de l’histoire du club. Face à la presse ce dimanche, le sextuple lauréat du Ballon d’or a assuré avoir accepté une baisse de 50% de son salaire pour rester avec l’équipe blaugrana.

>> Toutes les infos et rumeurs du mercato sont sur RMC Sport

« J’étais prêt à baisser mon salaire de 50% et on ne m’a rien demandé de plus, a expliqué Lionel Messi devant un parterre de journalistes. Certains ont dit que l’on m’avait demandé une baisse de 30% de plus, c’est un mensonge. Ce n’est pas la vérité. »

Certains de ses détracteurs se sont alors demandés sur les réseaux sociaux pourquoi l’attaquant de 34 ans n’avait pas accepté de jouer gratuitement au Barça. Problème, cela n’aurait pas suffi pour rester dans les clous imposés par la Liga.

Même pour 0 euro, Messi est trop cher

Au terme d’une saison 2020-2021 disputée intégralement à huis clos, le Barça a enregistré une énorme baisse de ses revenus. Plombé par l’absence de billetterie, des résultats sportifs décevants et un merchandising en retrait, le club catalan a ainsi perdu près de 550 millions d’euros à cause du Covid-19 entre mars 2020 et juin 2021. Ce qui pose un énorme problème car en Liga existe une réglementation qui n’est pas la même que dans les autres championnats: La masse salariale d’un club ne doit pas dépasser 70% de ses revenus. En raison du plafond de la Liga indexé sur ces revenus, le Barça se doit de réduire sa masse salariale en passant de 347M€ à 160M€.

Avec des émoluments fixe estimés à 61 millions d’euros pour la saison 2020-2021 (près de 138 millions d’euros en tout), Lionel Messi à lui seul ne suffit donc pas à abaisser suffisamment le total des salaires versés aux joueurs de l’équipe blaugrana. Laporta a expliqué lors de sa conférence de presse qu’avec Messi, la masse salariale représentait 115% des revenus, mais sans lui, le plafond était toujours explosé à 95%. Même en jouant gratuitement, cela ne permettrait de satisfaire aux règles de la Liga et de son inflexible président Javier Tebas.

>> La Liga est accessible via l’offre RMC Sport-beIN Sport

Les contrats de Depay, Garcia et Aguero invalidés?

Pire, le cas Messi ne sera peut-être pas le dernier. Face à la crise actuelle, le président du Barça Joan Laporta a négocié une baisse des salaires de tous les joueurs de l’effectif. Faute d’un accord global, le Barça demeure encore au-dessus de la limite fixée par la Liga.

Malgré le départ de nombreux joueurs (Junior Firpo, Jean-Clair Todibo, Carles Alena, …) pour une trentaine de millions d’euros, certains indésirables n’ont toujours pas trouvé preneur comme Samuel Umtiti, Miralem Pjanic ou encore le très onéreux Philippe Coutinho.

Sans ces départs, le club catalan n’est pas complètement sûr de faire valider les contrats de plusieurs recrues. Auteur de plusieurs jolis coups lors du mercato avec les arrivées de Sergio Agüero, Eric Garcia et Memphis Depay en qualité de joueurs libres, le Barça n’est pas encore certain de pouvoir les aligner en championnat d’Espagne.

Et si leurs contrats ne sont pas validés par la Liga, ces stars internationales pourraient ainsi à nouveau se retrouver sur le marché des transferts pendant l’été. Avant de pouvoir les aligner en matchs officiels, Barcelone va devoir dégraisser. Lionel Messi, lui, semble bien parti pour rejoindre le PSG où un contrat de deux ans l’attend, supérieur à celui qu’il avait accepté pour rester au Barça.

Jean-Guy Lebreton Journaliste RMC Sport



Source link
rmcsport.bfmtv.com #Pourquoi #Messi #pouvait #pas #prolonger #même #gratuitement

Auteur

Pied droit en or, pas de grigri, pas de chichi, un crochet une frappe et nous fermons le jeu, catenaccio :)