A l’occasion de son premier match depuis la fin de la Coupe du monde, l’attaquant de Tottenham Richarlison est revenu sur l’élimination du Brésil en quart de finale face à la Croatie (1-1, 2-4 tab). Un épisode de sa carrière qu’il juge « pire que de perdre un membre de sa famille ».

Plus d’un mois après l’élimination du Brésil contre la Croatie à la Coupe du monde (défaite 1-1, 2-4 tab), Richarlison ne s’est toujours pas remis de ce qui s’est passé au Qatar. L’attaquant de Tottenham a toutefois fait son retour sur les terrains lors de la défaite contre Arsenal en Premier League (0-2) dimanche.

« C’est pire que de perdre un membre de sa famille »

S’il a affirmé au micro d’ESPN que son retour n’était pas difficile et a salué la « bonne ambiance » du derby londonien, il est heureux de retrouver les terrains: « Aujourd’hui, c’était un match important pour moi, car je suis revenu après le choc de la Coupe du monde. Le résultat n’était pas celui escompté, et maintenant on passe à autre chose. »

Interrogé sur comment il avait vécu l’élimination du Brésil lors du Mondial, l’international a très vite perdu son sourire et répondu avec un ton grave: « C’était un coup… Je ne sais pas. Je pense que c’est pire que de perdre un membre de sa famille. C’était difficile de s’en remettre. »

« J’ai encore une ou deux Coupes du monde devant moi »

Avant de confesser: « Aujourd’hui encore, lorsque je regarde des vidéos sur les réseaux sociaux, cela me rend triste. Mais nous devons aller de l’avant. Je suis encore jeune, je pense que j’ai encore une ou deux Coupes du monde devant moi. Je vais continuer à travailler dur pour que les choses se remettent en place, pour commencer à marquer des buts, ce que je sais faire sur le terrain. »

Malgré la déception, Richarlison dit garder un bon souvenir du Qatar: son sublime but inscrit lors du premier match contre la Serbie qui est en lice pour le prix Puskás. « Notre objectif était d’être champions, rappelle-t-il tout de même. J’ai marqué un beau but, mais je pense que ce but n’était pas que mon but. Nous y sommes allés pour soulever la coupe. Mais je suis aussi heureux d’avoir marqué ce grand but, nommé pour le prix Puskás. J’étais heureux parce que je pense que beaucoup de gens ont appris à mieux me connaître. C’était très important dans ma carrière. »



Source link
rmcsport.bfmtv.com #pour #Richarlison #lélimination #Mondial #était #pire #perdre #membre #famille

Auteur

Pied droit en or, pas de grigri, pas de chichi, un crochet une frappe et nous fermons le jeu, catenaccio :)