Le Superclasico a tourné en faveur du FC Porto ce jeudi face au Benfica Lisbonne (3-1). Une victoire qui permet aux hommes de Sergio Conceiçao de reprendre la tête du classement au Sporting et de distancer leur rival du soir.

Des buts, un carton rouge, de l’intensité dans les duels et une chaude ambiance, le Superclasico n’a pas déçu. Avec pour résultat un succès du FC Porto ce jeudi sur le Benfica Lisbonne (3-1), qui ne se sort pas de la crise après le départ de Jorge Jesus mardi. Une victoire qui, en plus d’avoir été acquise face au rival historique, permet aux coéquipiers de Mehdi Taremi de reprendre la tête au Sporting Lisbonne, grâce à une meilleure différence de buts (+32 contre + 23), et de distancer le Benfica à 7 points après 16 journées.

A Porto, un Pepe en cache un autre. En l’absence du rugueux défenseur central portugais, c’est le milieu de terrain brésilien du même nom en provenance de Gremio, mais avec un accent (Pepê), qui s’est illustré. D’abord avec un but refusé à la 22e minute pour hors-jeu. Puis avec une réalisation cette fois bien validée avec une tête qui trompait Vlachodimos (37e). C’était alors le but du break pour les hommes de Sergio Conceiçao qui avaient ouvert le score d’une frappe puissante de Fabio Vieira (34e).

>> Suivez le championnat du Portugal avec les offres de RMC Sport

Taremi marque à nouveau

Le second acte était tout aussi animé avec la réduction de l’écart par Yaremchuk (47e) suivie d’un carton rouge reçu par son coéquipier Andre Almeida dans la continuité (49e). De quoi permettre à Porto de reprendre ses aises et à Mehdi Taremi d’enfin retrouver le chemin des filets (69e), lui qui n’avait plus marqué dans le championnat du Portugal depuis cinq matchs avant cette rencontre.

Un championnat qui semble tourner au mano à mano entre le FC Porto et le Sporting Lisbonne, alors que le Benfica, 3e, compte encore une marge sur son poursuivant le plus proche, Braga, relégué à 6 points, malgré son carton du soir à Arouca (6-0).



Source link
rmcsport.bfmtv.com #Porto #remporte #choc #spectaculaire #face #Benfica

Auteur

Pied droit en or, pas de grigri, pas de chichi, un crochet une frappe et nous fermons le jeu, catenaccio :)