Le FC Porto a humilié son meilleur ennemi Benfica (3-0), largement battu jeudi soir en 8es de finale de la Coupe du Portugal. Evanilson a inscrit un doublé, Nicolas Otamendi a vécu une sale soirée.

Club le plus titré de l’histoire de la Coupe du Portugal (26), le Benfica voit son parcours s’arrêter dès les 8es de finale. La faute à un FC Porto injouable, jeudi au bouillant Estádio do Dragão, lors d’une alléchante confrontation entre les deux mastodontes du football portugais, qui alignaient des équipes composées de nombreux titulaires.

Un duel au sommet relativement tôt dans la compétition, durant lequel il n’y aura eu quasi aucun suspense, alors que les hommes de Sérgio Conceição ont donné une vraie leçon à ceux de Jorge Jesus (3-0), plombés par un début de match catastrophique.

But refusé, expulsion… le calice jusqu’à la lie pour Benfica

Surpris dès l’entame sur un but en renard des surfaces de l’attaquant brésilien Evanlison (1re), Benfica s’est rendu la tâche encore plus difficile alors que son gardien Helton Leite partait à la pêche sur un dégagement au poing, permettant à Vitinha de le lober joliment (7e). Evanilson s’est offert un doublé d’une lourde frappe dans la surface (31e). Nicolas Otamendi pensait avoir réduit l’écart au score de la tête (83e), mais son but a été refusé par la VAR pour une position de hors-jeu préalable.

La soirée des Benfiquistes a fini de tourner au fiasco alors que le même Otamendi se faisait expulser dans le temps additionnel (90e+4). Grâce à ce large succès face à l’ennemi intime, Porto se qualifie pour les quarts de finale de la Coupe du Portugal. Et frappe un grand coup avant que les deux équipes ne se retrouvent dans sept jours, pour leur premier affrontement de l’année dans le cadre de la 16e journée de Championnat (à suivre en exclusivité sur RMC Sport 3).

Romain Daveau Journaliste RMC Sport



Source link
rmcsport.bfmtv.com #Porto #étrille #Benfica #huitièmes #finale

Auteur

Pied droit en or, pas de grigri, pas de chichi, un crochet une frappe et nous fermons le jeu, catenaccio :)