Les joueurs de l’Olympique de Marseille reprennent le chemin du centre Robert-Louis-Dreyfus ce vendredi. Ils passeront une batterie de tests médicaux et prendront part à leur premier entraînement dimanche avant de s’envoler deux jours plus tard pour le Portugal, où ils effectueront un premier stage de préparation, même si le reconfinement décidé dans certaines régions du pays menace sa tenue.

La suite après cette publicité

Dans le meilleur des scénarios, la totalité de l’effectif olympien y prendra part. Sauf un élément, Kostas Mitroglou (32 ans). Selon le quotidien L’Équipe, l’attaquant grec prêté cette saison au PSV Eindhoven en sera dispensé puisqu’il est toujours invité à se trouver une nouvelle porte de sortie cet été. En difficulté aux Pays-Bas, le natif de Kavala n’a marqué que trois buts en 18 matches.

Le salaire de la peur

Pire encore, il n’a été titularisé qu’une seule fois et s’est contenté des miettes que lui a laissé son entraîneur Ernest Faber. Un bilan qui a logiquement convaincu la formation batave de ne pas étendre sa collaboration avec l’attaquant hellénique. De retour sur la Canebière, l’international grec (65 sélections, 17 buts) a encore un an de contrat avec le club phocéen. Sauf que La Provence révèle que ce dossier est un véritable bourbier pour les finances marseillaises.

En effet, si des pistes menant à l’Olympiakos et à Alanyaspor (Turquie) ont été évoquées, le quotidien local indique qu’en réalité, aucun club ne s’est manifesté. Il faut dire que le salaire annuel brut de Mitroglou (4 M€) fait peur à plus d’un courtisan. A l’heure où l’OM cherche à réaliser d’importantes économies, Mitroglou, lui, n’a pas l’intention de s’asseoir sur sa dernière année de contrat.

Source de l’article, Matthieu Margueritte, Guillaume Issner 2020-06-26 12:01:47

Déjà 302 000 dans de Foot inscrits
Recevez par email chaque semaine au choix les actualités, les résultats, les meilleurs articles et les pronostics sélectionnés par le Dr Socrates.
Tir Au But !
close-link