Pour son premier match officiel sous le maillot du PSG, Achraf Hakimi a été l’un des Parisiens le plus remuant lors de la défaite des vice-champions de France face à Lille ce dimanche, à Tel Aviv (1-0).

Achraf Hakimi est déjà en grande forme. Titulaire sur le côté droit ce dimanche, lors du Trophée des champions perdu par Paris contre le LOSC (1-0), le latéral marocain a été l’un des meilleurs Parisiens sur la pelouse du Bloomfield Stadium de Tel-Aviv. Malgré les sifflets des spectateurs israéliens pendant 90 minutes, l’ancien du Real Madrid a multiplié les aller-retours dans son couloir pour tenter d’apporter le danger dans la surface lilloise. Et il a fortement convaincu.

Si le PSG, privé de nombreux cadres, a éprouvé beaucoup de difficultés dans ce premier match officiel de la saison, le numéro deux parisien s’est montré à son avantage en faisant sans arrêt pencher le jeu sur son côté. Il a surtout distillé plusieurs centres dangereux qui auraient pu faire mouche si Léo Jardim n’avait pas réaliser les arrêts qu’il fallait, ou si ses coéquipiers, à l’instar de Mauro Icardi ou Danilo, s’étaient montrés décisif dans le dernier geste. A titre de comparaison, Abdou Diallo s’est montré très discret sur son côté gauche.

Une performance dans la lignée de sa préparation

Avoir une telle activité sur le côté droit n’est pas une nouveauté pour Hakimi, toujours aussi entreprenant offensivement. En revanche, c’est une petite révolution au PSG, dont le jeu penchait plus souvent à gauche ces dernières années avec Juan Bernat ou Layvin Kurzawa, plutôt qu’avec Thomas Meunier, Dani Alves, Alessandro Florenzi ou Thilo Kherer. Si le Marocain n’a pas pu empêcher la défaite du club de la capitale, il a confirmé sa bonne préparation, durant laquelle il restait sur un but et une passe décisive en trois rencontres.

« Il nous apporte beaucoup d’options. Il a un grand potentiel physique, technique, il peut repiquer à l’intérieur. C’est un latéral qui a mis beaucoup de buts aussi. On peut le trouver très facilement. En attaque, il arrive tout de suite à être devant le but, à se créer des occasions. On est content de l’avoir parmi nous. Son adaptation se passe bien », s’était réjouit Mauricio Pochettino en conférence de presse.

Avec Sergio Ramos, Georgino Wijnaldum et Gigio Donnarumma, Achraf Hakimi est déjà dans les starting-blocks pour aider le PSG à franchir un cap cette saison: récupérer le titre de champion de France et enfin apporter au club de la capitale la première Ligue des champions de son histoire.



Source link
rmcsport.bfmtv.com #pas #premier #trophée #pour #Hakimi #mais #est #déjà #chaud

Auteur

Pied droit en or, pas de grigri, pas de chichi, un crochet une frappe et nous fermons le jeu, catenaccio :)