Si la nouvelle doit encore être validée par publication d’un décret, le match de préparation à l’Euro France-Bulgarie va bénéficier d’une dérogation mardi pour accueillir du public. Mais il reste des incertitudes concernant les modalités d’attribution des billets et le protocole global.

C’est la bonne nouvelle du jour, dans la lignée du mieux constaté sur le plan sanitaire: il y aura du public pour le match France-Bulgarie, servant de préparation à l’Euro. Une rencontre qui aura lieu mardi prochain au Stade de France, soit la veille de la nouvelle étape du déconfinement et du recul du couvre-feu à 23h (au lieu de 21h). 5.000 personnes pourront assister au match en bénéficiant d’une dérogation au couvre-feu. La nouvelle doit cependant encore être validée par la publication d’un décret.

Pas de billetterie

Il n’y aura pas de billetterie ouverte pour l’occasion. Il s’agira de 5.000 invitations, dont les modalités de distribution restent encore à définir par la Fédération française de football (FFF).

Selon nos informations, ses places devraient être destinées, en guise de remerciements et de reconnaissance, aux soignants des hôpitaux de Paris, à des associations ayant joué un rôle important durant la crise sanitaire, aux partenaires de la FFF pour être restés solidaires durant cette période délicate, aux clubs de supporters et à des licenciés. Il faudra, pour ces spectateurs, fixer des règles concernant la sortie du stade, qui se fera après 23h et donc en dehors des clous de la dérogation accordée sur le papier.

Des conditions sanitaires à affiner

L’utilisation du pass sanitaire pour l’accès au stade reste également floue. Selon nos informations, le détenteur du billet devra remplir les conditions sanitaires devenues “classiques” dans les stades européens. A savoir présenter un test PCR négatif de moins de 72 heures et se soumettre à un contrôle de température. Le QR code prouvant que le spectateur est totalement vacciné (deux doses), avec le délai nécessaire pour que le vaccin soit pleinement efficace, devrait aussi être utilisé. Des conditions qu’il faut encore éclaircir.

La FFF attendait en tout cas une position claire du gouvernement et avait d’ailleurs pris les devants en ce sens. Noël Le Graët avait affirmé, dans une interview accordée au Parisien, avoir reçu l’assurance que le match France-Bulgarie pourrait se jouer avec du public. Reste désormais à mettre au clair les modalités précises d’attribution des places ainsi que la mise en place du protocole sanitaire tout autant que des modalités réglementaires concernant notamment le couvre-feu.

Source de l’article, 2021-06-03 22:14:53