La suite après cette publicité

Lorsque le Paris Saint-Germain l’a chipé au Séville FC contre seulement 18 M€, les observateurs saluaient l’excellente affaire réalisée par le club de la capitale. En effet, le milieu offensif espagnol âgé alors de 27 ans sortait d’une saison pleine avec le club andalou, à savoir 13 buts et autant de passes décisives en 33 matches de Liga. Mais à Paris, l’international ibérique (3 sélections, 1 réalisation) n’est pas aussi décisif.

Recruté surtout pour venir jouer les doublures au sein d’une attaque composée de titulaires inamovibles tels que Neymar, Kylian Mbappé, Angel Di Maria (ou encore Edinson Cavani la saison dernière), Sarabia a dû se contenter de 13 titularisations en championnat l’an passé, idem pour cette saison. Pour quel bilan ? 10 buts en 8 assists en deux ans. Heureusement pour lui, l’édition 2019/2020 de la Coupe de France lui a permis de se distinguer (7 buts, 1 passe décisive en 6 matches).

Pas souvent titulaire, Sarabia semblait ne pas s’offusquer de sa situation. « Mon temps de jeu ? Vu la concurrence qu’il y a en attaque, je suis assez content de la saison que je suis en train de réaliser. Pour le moment, je débute souvent sur le banc de touche, mais j’essaie toujours d’être important pour l’équipe », déclarait-il en avril 2020.

Déjà 4 courtisans déclarés

Depuis, les choses ont quelque peu changé. Sous contrat jusqu’en 2023, l’Espagnol pourrait rentrer au pays cet été. Mundo Deportivo assure en effet que le numéro 19 du PSG songerait à retraverser les Pyrénées afin de retrouver un peu de visibilité, notamment auprès de son sélectionneur national.

Sans doute privé d’Euro, Sarabia semble donc vouloir jouir à nouveau d’un temps de jeu conséquent. Et ça tombe bien car le Paris Saint-Germain a besoin de liquidités et des courtisans se sont déjà positionnés ! Le média espagnol cite les noms du Séville FC, de l’Atlético de Madrid, de Villarreal et de la Real Sociedad. Affaire à suivre.

Footmercato