Touché par de nombreux cas de Covid, Bordeaux a demandé le report de son match contre l’OM, prévu ce vendredi lors de la 20e journée de Ligue 1 (21h). Mais la LFP a refusé. De quoi mettre en colère la direction des Girondins, a l’image d’Admar Lopes.

La réponse de la Ligue est tombée ce jeudi matin. Et elle a vivement irrité les dirigeants de Bordeaux. Touchés par de nombreux cas de Covid-19, les Girondins ont demandé le report de leur match contre l’OM, prévu ce vendredi lors de la 20e journée de Ligue 1 (21h). Mais la LFP a refusé, en annonçant que la rencontre aurait bien lieu au Matmut Atlantique.

« Je suis en colère »

Le règlement prévoit un report si une équipe a plus de onze cas positifs dans son effectif, ce qui n’est officiellement pas le cas de Bordeaux. « On a huit joueurs indisponibles à cause du Covid, mais six autres ont repris hier (mercredi) et sont toujours positifs, avec des symptômes, précise le directeur technique Admar Lopes. Selon le protocole de la Ligue 1, on a huit joueurs absents mais selon notre l’avis de notre médecin, on en a six autres qui ne sont pas capables de jouer un match de Ligue 1. »

Dans ces conditions, les Girondins restent en contact avec la Ligue, en espérant faire aboutir leur requête au dernier moment. D’autant que les résultats des derniers tests PCR effectués seront connus ce vendredi. En attendant, Admar Lopes ne cache pas son agacement. « Je suis en colère parce que depuis trois semaines, on a eu vingt-et-un joueurs positifs. Ce n’était déjà pas normal qu’on joue le match contre Brest (défaite 3-0 dimanche en Coupe de France, ndlr). On n’a pas la préparation dont aurait besoin pour un match de cette importance. Notre club n’est pas respecté. »

« L’inquiétude des joueurs doit être prise en compte »

« Le protocole de la Ligue parle d’une équipe qui a plus de onze cas positifs en même temps. On en a eu vingt-et-un depuis deux-trois semaines, ça veut dire qu’on a vingt-et-un joueurs touchés à cause du Covid. Et le protocole de la Ligue ne respecte pas cette situation, tacle le dirigeant portugais. On s’adapte au quotidien. Il faut que les instances, qui font les règlements dans leurs bureaux, le fassent aussi. L’inquiétude des joueurs sur leur état physique doit être prise en compte. »

Lopes en profite d’ailleurs pour critiquer Marseille, qui a demandé à jouer la rencontre malgré les difficultés rencontrées par son adversaire. En exprimant sa crainte d’assister à des blessures, notamment musculaires: « Aujourd’hui en France, personne ne respecte la santé de nos joueurs et notre situation. Je n’arrive pas à comprendre pourquoi l’OM va mettre en jeu la santé de tout le monde (…) « Le plus important à nos yeux, c’est la santé. Même si on est un peu naïfs de le faire aux yeux d’autres clubs ou de l’opinion publique, on va continuer à le faire. Parce que la santé de nos joueurs est prioritaire. » Au point d’envisager un forfait contre l’OM? Interrogé à ce sujet, Lopes n’a pas totalement écarté l’hypothèse.



Source link
rmcsport.bfmtv.com #nest #pas #respectés #colère #Lopes #sur #maintien #BordeauxOM #forfait #pas #exclu

Auteur

Pied droit en or, pas de grigri, pas de chichi, un crochet une frappe et nous fermons le jeu, catenaccio :)