Il restera comme l’un des matchs les plus iconiques de l’histoire de la Ligue des Champions. 2009, demi-finale, match retour opposant Chelsea au FC Barcelone à Stamford Bridge. Après un 0-0 au match aller, les Blaugranas arrachaient miraculeusement la qualification en fin de match grâce à un but d’Iniesta. 1-1 score final. Un match marqué par un arbitrage jugé défavorable à Chelsea.

La suite après cette publicité

12 ans après, John Obi Mikel, remplaçant ce soir-là, se souvient encore du chaos que cette défaite au goût amer avait laissé aux Blues. «Des bouteilles et d’autres choses volaient partout. Les tables ont été brisées. Tout le monde criait et hurlait», explique-t-il dans une interview accordée à The Athletic. Les partenaires de Didier Drogba prendront leur revanche quelques années après en éliminant les Catalans en 2012 en demi-finale, avant de remporter le précieux sésame en finale face au Bayern Munich.

Footmercato