Mourad Boudjellal ne parlait plus depuis quelques semaines et avait laissé d’autres figures du clan Mohamed Ajroudi s’exprimer, comme la banque d’affaires Wingate. Hier, cette dernière envoyait un nouveau communiqué, alors que la date limite fixée pour l’offre de rachat avait été dépassée. « Nous continuons à discuter de manière professionnelle et confidentielle et sans pression ni de la presse ni de quiconque », pouvait-on notamment lire. Mais ce nouveau communiqué, à l’allure douteuse, a fait sortir Mourad Boudjellal de ses gonds, et du projet en même temps.

La suite après cette publicité

Sur RMC, celui qui a personnifié ce projet de rachat, quitte à se désengager du club de Toulon qu’il souhaitait reprendre initialement, a annoncé se désolidariser de la tentative du clan Ajroudi. « Cela devient un peu indécent donc je me désolidarise complètement de cette façon et cette manière de communiquer. Quoi que cela puisse me coûter, même si demain cela se passe, cela se fera sans moi et ce n’est vraiment pas grave. Je n’ai pas pour habitude d’avoir ce genre d’attitude. Le communiqué de ce jeudi est grotesque. Je tiens à dire que je n’ai absolument pas participé à tout ce qui s’est dit depuis un mois. Je me suis mis en retrait comme je l’avais dit. Je trouve honteux tous ces communiqués qui sont sortis et que je découvre dans la presse comme tout un chacun. »

« J’ai découvert le communiqué et cet ultimatum dans la presse. J’ai trouvé cela d’une connerie absolue. Si quelqu’un vous dit qu’il refuse de vendre sa maison, on ne va pas lui faire une offre et lui envoyer un ultimatum. C’est totalement stupide. Un ultimatum, cela fonctionne uniquement quand quelqu’un est vendeur », explique-t-il ensuite. Mourad Boudjellal semble oublier que lui aussi a pu fournir des déclarations très offensives en pointant du doigt la mauvaise gestion financière du club appartenant à Frank McCourt. Ce dernier a officiellement toujours nié vouloir vendre le club.

Boudjellal en veut à Wingate

Boudjellal explique que son silence des dernières semaines était exigé. « Depuis un mois, je découvre les choses dans la presse et je ne dis rien. On m’a demandé de ne plus parler parce que ces gens-là sont capables », raconte-t-il avant de tacler la banque Wingate, dont nous vous avions proposé les premières déclarations à la presse

« Ce sont des gens qui ne connaissent rien du tout au monde du sport et qui passent complètement à côté. Ils ont sûrement fait de belles choses à côté. La banque Wingate, je ne la connaissais pas mais là, c’est plutôt la banque Watergate. C’est en train de tout foutre en l’air. C’est vraiment dommage. Si Monsieur Ajroudi a décidé de travailler avec ces gens-là et continue, cela sera sans moi. »

Source de l’article, Aurélien Léger-Moëc 2020-08-14 14:18:13

Déjà 302 000 dans de Foot inscrits
Recevez par email chaque semaine au choix les actualités, les résultats, les meilleurs articles et les pronostics sélectionnés par le Dr Socrates.
Tir Au But !
close-link