Un duel important dans la course à la cinquième place. Au Stade de la Mosson, le Montpellier HSC (8e, 45 pts) accueillait l’Olympique de Marseille (6e, 48 pts) ce samedi soir dans le cadre de la 32e journée de Ligue 1. Invaincus depuis le 30 janvier toutes compétitions confondues, les Héraultais voulaient poursuivre leur série pour revenir à hauteur du club phocéen. Les Olympiens, eux, avaient pour objectif de débuter une série et donc de dépasser provisoirement le RC Lens, actuellement 5e. Côté montpelliérain, Michel Der Zakarian sortait un 4-3-3 avec son trio Mavididi-Delort-Laborde. Jorge Sampaoli partait lui sur un 5-3-2 avec encore une fois Luis Henrique à gauche.

La suite après cette publicité

Même s’il n’y avait pas de public, les amateurs de ballon rond ne devaient pas être en retard devant leur télévision. Au bout de 29 secondes, Delort, bien lancé par Ferri, lobait tranquillement Mandanda. Un hors-jeu était d’abord signalé mais finalement, la VAR validait ce but (1ère, 1-0), le plus rapide de la Ligue 1 depuis janvier 2017. Surpris par ce but, les Phocéens commençaient alors à poser le pied sur le ballon et Thauvin se créait la première occasion des siens (15e). Delort lui répondait mais Balerdi sauvait son équipe (18e). Sous la pluie, les Montpelliérains restaient efficaces et dans la profondeur, Delort doublait la mise, mais il était bel et bien hors-jeu cette fois-ci (32e). Les locaux dominaient (38e, 39e) mais dans le foot, tout va très vite.

L’OM peut nourrir des regrets

Trouvé par Kamara, Milik passait Hilton d’un petit-pont avant d’ajuster Omlin d’un tir du gauche pour l’égalisation (43e, 1-1). Grâce à ce bel enchaînement, l’OM se relançait et passait même devant puisque dans la foulée quasiment, Gueye trouvait le chemin des filets au meilleur des moments (45e+1, 1-2). Mais dans ce match, l’OM n’aimait vraiment pas les coups d’envoi. Dès la reprise, Ferri lançait parfaitement Laborde à la limite du hors-jeu et ce dernier trompait la vigilance de Mandanda pour l’égalisation (47e, 2-2). La bataille continuait alors en seconde période mais les Marseillais mettaient un peu trop d’engagement, notamment Caleta-Car. Pour une intervention dangereuse sur Sambia, le Croate voyait rouge après l’heure de jeu (62e).

Avec un défenseur en moins, Jorge Sampaoli remplaçait Luis Henrique par le jeune Perrin. Un choix plus que payant. Après une parade de Mandanda (67e), qui gardait l’OM dans le match, Payet trouvait parfaitement Perrin sur un coup-franc. Le défenseur plaçait un superbe coup de tête qui laissait Omlin sur ses appuis (71e, 2-3). Thauvin pensait lui faire le break mais ne trouvait pas le cadre (75e). Mais à dix contre onze, l’OM souffrait. Le poteau sauvait d’abord Mandanda (83e), qui sortait ensuite une tête de Congré (90e+1). Malheureusement, les Phocéens craquaient… Souqet centrait pour Laborde qui, d’une tête plongeante, arrachait le match nul (90e+4, 3-3). Au classement, le MHSC passe 7e, tandis que l’OM est toujours 6e.

Footmercato