Ce week-end de Ligue 1 se terminait ce dimanche soir par une rencontre opposant deux équipes aux dynamiques totalement différentes. Le Nantes de Raymond Domenech, 17ème avant la rencontre, recevait à la Beaujoire l’AS Monaco de Niko Kovac, 4ème aux portes du podium. Alors que les Monégasques restaient sur 5 victoires et un nul sur les 6 dernières rencontres en championnat, les Nantais, eux, n’avaient plus remporté un match depuis le 8 novembre. Depuis la nomination de l’ancien sélectionneur de l’Équipe de France à la tête des Canaris, rien n’a changé et la dynamique négative ne s’arrête pas. Pour tenter de stopper l’hémorragie, Raymond Domenech changeait son équipe. Retour de Imran Louza et Moses Simon à la place de Kalifa Coulibaly et Ludovic Blas. Andrei Girotto repassait au milieu aux côtés d’Abdoulaye Touré et Jean-Charles Castelletto le remplaçait en charnière. Le technicien croate continuait à faire confiance au duo Volland-Ben Yedder en pointe, mais titularisait pour la première fois la recrue hivernale Krépin Diatta qui remplaçait Aguilar sur l’aile droite. C’était le seul changement à noter par rapport à la victoire face à l’OM la semaine dernière.

La suite après cette publicité

Dès la 4ème minute, les Nantais inquiétaient Monaco sur corner. Une tête de Girotto obligeait Benjamin Lecomte à intervenir. Première sueur pour les joueurs du Rocher. À la 17ème minute, Monaco passait à deux doigts d’ouvrir le score. À l’entrée de la surface, Sofiane Diop envoyait un missile sur le poteau d’Alban Lafont à la suite d’un coup-franc. Une somptueuse frappe limpide qui manquait de réussite. Réponse nantaise à la 29ème minute, Ludovic Blas, envoyé en profondeur, tentait un lob sur le gardien français qui passait juste au dessus des cages. Belle inspiration du milieu de terrain français. Quelques instants plus tard, le latéral malien du FCN Charles Traoré sortait sur blessure, au profit de Dennis Appiah. 100ème match de Ligue 1 pour l’ancien latéral d’Anderlecht, plutôt habitué au côté droit. Déjà buteur face à l’OM le week-end dernier, Aurélien Tchouaméni aurait pu être également buteur ce soir face à Nantes. Il pensait débloquer le compteur à la 35ème minute d’une belle frappe à l’entrée de la surface d’Alban Lafont, mais le but était finalement refusé pour une position de hors-jeu. Juste avant la mi-temps, alors qu’on pensait que les Monégasques n’arriveraient pas à trouver le chemin des filets, l’international chilien Guillermo Maripan inscrivait le but du 1-0 d’une tête à bout portant. Déjà le 3ème but du défenseur en 2021.

Première titularisation pour Krépin Diatta

À la mi-temps, les joueurs de Niko Kovac retournaient au vestiaire avec l’avantage au score, et dans le jeu. 74% de possession, 6 tirs, 1 cadré et un but. Des Nantais, vaillants en contres, auraient pu ajouter un pion eux aussi, mais trop de déchets dans le dernier geste. Au retour des vestiaires, aucun changement pour les deux équipes. Dès les premières minutes de la seconde période, Wissam Ben Yedder se procurait une occasion, mais manquait le cadre de peu (46e). 10 minutes plus tard, l’international français pensait ajouter un deuxième pion sur un beau service de Kevin Volland, mais l’attaquant allemand était précédemment hors-jeu. L’ancien joueur du Bayer Leverkusen se faisait justice quelques instants plus tard et inscrivait finalement le but du 2-0 sur une magnifique louche de Caio Henrique (60e). Raymond Domenech tentait de sauver le destin de la rencontre. Le coach français procédait à 3 changements juste après le but. Touré, Coco et Louza sortaient pour laisser place à Blas, Emond, et Chirivella.

Malgré l’avantage au score, Kovac faisait entrer deux joueurs à vocations offensives, en la personne de Golovin et Jovetic (68e) à la place de Ben Yedder et Krépin Diatta. Pour sa première titularisation en Ligue 1, l’international sénégalais n’aura pas été très en vue. Ni buteur, ni passeur, l’ancien ailier de Bruges avait semblé un peu émoussé physiquement. Monaco, juste après ses changements, toujours plus présent dans la surface nantaise, passait proche du 3-0 mais la frappe de Tchouaméni touchait le poteau. En deuxième période, les Rouges et Blancs auront véritablement montré leur supériorité dans le jeu. À la 72ème, le capitaine nantais Nicolas Pallois écopait d’un deuxième carton jaune et était exclu. Dans les 10 dernières minutes, Renaud Emond redonnait de l’espoir aux Canaris en inscrivant un but de la tête sur coup-franc. Un but qui donnait des ailes aux partenaires de Sébastien Corchia qui tentaient d’aller prendre un point à cette équipe monégasque, mais finalement le score en restait là. 2 buts à 1 pour Monaco. Avec cette défaite et la victoire de Lorient dans l’après-midi, Nantes, 18ème, passe donc relégable. Monaco reste 4ème mais se rapproche du Paris Saint-Germain, 3ème après la défaite au Moustoir aujourd’hui.

Le classement de Ligue 1 ici.

Footmercato

Déjà 302 000 dans de Foot inscrits
Recevez par email chaque semaine au choix les actualités, les résultats, les meilleurs articles et les pronostics sélectionnés par le Dr Socrates.
Tir Au But !
close-link