Le PSG a aligné Edouard Michut et Xavi Simons lors de sa victoire sur la pelouse de Vannes, lundi, en 16es de finale de la Coupe de France (0-4). Et les deux jeunes de 18 ans ont répondu présent sous la pluie bretonne. Mauricio Pochettino, qui les a laissés tout le match, les a d’ailleurs félicités après la rencontre.

Ils ont posté quasiment le même message sur les réseaux. En français pour l’un, en anglais pour l’autre. « La meilleure façon de commencer l’année ». Voilà comment Edouard Michut et Xavi Simons ont réagi à leur match réussi à Vannes, lundi, en 16es de finale de la Coupe de France (0-4). En l’absence de nombreux cadres, Mauricio Pochettino a choisi d’aligner les deux joueurs de 18 ans sous la pluie du Morbihan. Et le duo a répondu présent au stade de la Rabine. Pour sa première titularisation chez les pros, Michut s’est fait remarquer en position de meneur de jeu, derrière Kylian Mbappé.

Michut a touché la barre

Le natif d’Aix-les-Bains (qui n’avait joué que 27 minutes en 2 apparitions jusqu’ici) a multiplié les courses et les efforts pour se rendre disponible en permanence. Malgré son manque d’expérience, il ne s’est pas caché dans l’entrejeu. Son aisance technique lui a permis de conserver certains ballons sous pression.

Même s’il a eu un peu déchet dans ses transmissions, celui qui a rejoint le Camp des Loges à l’âge de 13 ans (en provenance de Versailles) a compensé par une envie constante de jouer vers l’avant. Une attitude qui a dynamisé le jeu de son équipe. En fin de match, il est même passé tout près de son premier but, mais sa frappe en déséquilibre a heurté la barre.

Le caviar de Xavi Simons pour Mbappé

Une action que Xavi Simons a suivi les mains sur la tête, visiblement déçu pour son pote des U19. Face aux pensionnaires de National 2, le grand espoir néerlandais a encore affiché de belles promesses. Aligné à gauche de l’attaque, le natif d’Amsterdam s’est montré très actif et combatif tout au long de la rencontre. Lui aussi est facile balle au pied. Ses percussions et sa mobilité ont d’ailleurs posé pas mal de soucis à la défense adverse. Tout comme ses passes précises dans la profondeur.

L’une d’elles a mis Mbappé sur orbite pour le but du 3-0, au terme d’un superbe mouvement initié par Verratti et prolongé par Michut. Pour sa deuxième titularisation avec les A, après celle au tour précédent face à Feignies Aulnoy (0-3), l’ancien pensionnaire de la Masia (arrivé en 2019 en provenance du Barça) a marqué des points.

« On a une académie incroyable », savoure Pochettino

Ravi par la performance de ses deux titis, Pochettino les a laissés tout le match dans l’antre de Vannes. Il a même lancé le milieu offensif Ismaël Gharbi (17 ans) et le défenseur central El Chadaille Bitshiabu (16 ans) dans les derniers instants. « On a une académie incroyable, s’est félicité l’entraîneur parisien sur Eurosport. C’est important qu’ils soient sur le terrain pour participer à l’aventure. Il y a de très bons joueurs. C’est important pour le club d’avoir ces talents. On va essayer de les faire progresser. »

L’enjeu est crucial pour le club de la capitale. Depuis la suppression de l’équipe réserve il y a deux ans et demi, les jeunes talents du PSG doivent se contenter d’apparitions en U19. Depuis sa prise de fonction l’an passé, Pochettino ne leur fait que très peu de place parmi les stars de l’effectif. A voir si cette soirée bretonne peut changer la donne, à l’heure où plusieurs d’entre eux s’interrogent sur leur avenir au Camp des Loges.

« Jouer de plus en plus », espère Michut

Sous contrat jusqu’en 2025, Michut l’espère ouvertement. « Je travaille tous les jours à l’entraînement pour que ce genre de moment arrive, donc forcément je suis très heureux. Il faut maintenant que ça arrive à nouveau, encore et encore… Ce qu’on peut me souhaiter? Du bonheur, de pouvoir petit à petit intégrer le groupe et jouer de plus en plus », a-t-il confié sur PSGTV. Un souhait sans doute partagé par Xavi Simons, dont le contrat actuel s’achèvera à la fin de la saison…



Source link
rmcsport.bfmtv.com #Michut #Simons #les #espoirs #parisiens #ont #marqué #les #esprits

Auteur

Pied droit en or, pas de grigri, pas de chichi, un crochet une frappe et nous fermons le jeu, catenaccio :)