Les qualifications pour la Coupe du Monde 2022 se poursuivaient ce jeudi soir avec l’entrée en lice de plusieurs sélections majeures, comme l’Espagne, l’Angleterre, l’Italie et l’Allemagne. Les Allemands, habitués à jouer les rouleaux-compresseurs lors des éliminatoires, n’ont pas failli à leur réputation. Au bout de 7 minutes de jeu, ils menaient déjà 2 buts à 0 face à l’Islande, grâce à des buts de Goretzka et Havertz. Ils ralentissaient le rythme par la suite, avant que Gündogan achève le travail. La Nationalmannschaft s’est bien rattrapée depuis le 0-6 encaissé face à l’Espagne en novembre dernier.

La suite après cette publicité

Les Espagnols, justement, ont mis plus de temps pour trouver la faille face à la Grèce, malgré une nette domination. Il a fallu une belle inspiration de Koke pour Morata, qui terminait superbement le travail, en première période pour récompenser la bonne première période des hommes de Luis Enrique. Mais la Grèce égalisait sur penalty, après une faute d’Inigo Martinez. Bakasetas transformait sans trembler. Luis Enrique offrait à Pedri et Bryan Gil leur première sélection pour redonner un peu de peps à ses hommes. Mais les Grecs s’arrachaient défensivement jusqu’au bout pour garder le point du match nul sur la pelouse espagnole. Les Ibères démarrent donc comme nos Bleus, avec un nul à domicile.

L’Angleterre s’est amusée

Opposé à Saint-Marin, l’Angleterre s’est logiquement imposé avec une certaine marge. Calvert-Lewin s’est offert un doublé, Sterling et Ward-Prowse ont également inscrit chacun un but, tout comme le néo-international Watkins (score final 5-0). L’Italie a éprouvé plus de difficulté face à l’Irlande du Nord. Pas dans un grand soir, la Squadra Azzurra avait pourtant rapidement ouvert le score, avec un but de Berardi. Immobile a fait le break mais les Transalpins ont parfois souffert dans le jeu.

Dans les autres rencontres, à noter le succès de la Suède contre la Géorgie entraînée par Willy Sagnol. C’était le grand retour de Zlatan Ibrahimovic, qui a délivré une passe décisive sur le but de Claesson. A noter également le scénario fou entre la Pologne et la Hongrie, futur adversaire de la France à l’Euro. Menés 2-0, les Polonais ont recollé au score en l’espace de 2 minute à l’heure de jeu (2-2). Orban a cru offrir la victoire aux Hongrois avant que Lewandowski ne sorte de sa boîte pour égaliser en fin de rencontre (3-3).

Les résultats de la soirée :

Groupe B :

Espagne 1-1 Grèce : Morata (33e) pour l’Espagne ; Bakasetas (57e, sp) pour la Grèce

Suède 1-0 Géorgie : Claesson (35e)

Groupe C :

Bulgarie 1-3 Suisse : Despodov (46e) pour la Bulgarie ; Embolo (7e), Seferovic (10e), Zuber (12e) pour la Suisse

Italie 2-0 Irlande du Nord : Berardi (14e), Immobile (39e)

Groupe F :

Israël 0-2 Danemark : Braithwaite (12e), Wind (67e) pour le Danemark

Moldavie 1-1 Iles Féroé : Nicolaescu (9e) pour la Moldavie ; Olsen (83e) pour les Iles Féroé

Ecosse 2-2 Autriche : Hanley (71e), McGinn (85e) pour l’Ecosse ; Kalajdzic (55e, 80e) pour l’Autriche

Groupe I :

Hongrie 3-3 Pologne : Sallai (6e), Szalai (52e), Orban (78e) pour la Hongrie ; Piatek (60e), Jozwiak (61e), Lewandowski (82e)pour la Pologne

Andorre 0-1 Albanie : Lenjani (41e)

Angleterre 5-0 Saint-Marin : Ward-Prowse (14e), Calvert-Lewin (21e, 53e), Sterling (31e), Watkins (83e)

Groupe J :

Allemagne 3-0 Islande : Goretzka (3e), Havertz (7e), Gündogan (56e)

Roumanie 3-2 Macédoine du Nord : Tanase (28e), Mihaila (50e), Hagi (85e) pour la Roumanie ; Ademi (82e), Trajkowski (83e) pour la Macédoine du Nord

Liechtenstein 0-1 Arménie : Frommelt (83e, csc) pour l’Arménie

Footmercato