A 19 ans, Chrislain Matsima se fait une place dans l’effectif de l’AS Monaco. Et le club de la Principauté compte sur son jeune défenseur pour l’avenir.

Il y a eu cette année les révélations Youssouf Fofana (22 ans), Aurélien Tchouaméni (21 ans) et Sofiane Diop (20 ans), au plus haut niveau avec l’AS Monaco. Il y aura peut-être Chrislain Matsima (19 ans) la saison prochaine. Le grand défenseur central (1m93) est en train de se faire une place dans l’effectif de Niko Kovac (11 apparitions en 2020-2021).

Le 7 mai dernier, l’AS Monaco annonçait la prolongation de son contrat jusqu’en 2025. A l’image de Benoît Badiashile (20 ans) et Eliot Matazo (19 ans), régulièrement titulaires en cette fin de saison, le défenseur de 19 ans représente l’avenir d’un club qui souhaite développer ses talents. “Nous avons prolongé son contrat car nous sommes conscients de ses qualités”, soulignait son entraîneur Niko Kovac quelques jours après la prolongation. Nous pouvons nous imaginer jusqu’où il pourrait aller. Laissons-lui deux ou trois ans pour qu’il exprime pleinement son potentiel.”

Arrivé en Principauté à 15 ans après des débuts à Nanterre, le club de sa ville natale, puis un passage à Colombes, le Français a découvert l’élite cette saison (9 apparitions en Ligue 1 et 2 en Coupe de France), alternant entre les positions de défenseur central et d’arrière droit. Sa polyvalence est vue comme un réel atout par le coach croate, déjà persuadé de pouvoir compter sur lui la saison prochaine: “S’il se développe comme nous nous y attendons, il aura plus de temps de jeu. Si nos jeunes veulent connaître le succès, s’ils veulent progresser, nous allons les aider. Chrislain a beaucoup de qualités, je peux lui faire confiance et je n’aurais aucune raison de l’écarter du groupe. La saison prochaine, on aura plus de matchs, il aura l’opportunité de jouer et de progresser.”

Un essai à Nantes, une visite à Nancy avant de choisir Monaco

Avant de rejoindre la Principauté, Matsima est d’abord passé par le Pôle espoirs de Reims, qu’il a rejoint en ayant déjà signé pour le centre de formation de l’ASM après un essai à Nantes et une visite à l’AS Nancy. “Quand on est allé à Monaco, il ne s’est même plus posé la question de savoir où il allait signer, explique Janis Matsima, le grand frère de Chrislain. Je me rappelle que Pierre-Daniel Nguinda (alors au centre de l’ASM et ami de la famille) avait dit à Chrislain: ‘C’est dur ici, tu as beaucoup de très bons joueurs, sortir de ce centre, c’est difficile’. Cette phrase a motivé Chrislain qui ne voulait plus aller qu’à Monaco.”

Matsima intègre le club de la Principauté en U17 puis confirme ses progrès en U19, en participant notamment au championnat du monde U17 avec l’équipe de France. Mais c’est la saison suivante que celui qui a commencé comme milieu de terrain franchit réellement un cap. “Il a pris une autre dimension avec notre N2 , explique Bertrand Reuzeau, le directeur de l’Academy, le centre de formation monégasque. Il a amélioré son jeu dans les duels et dans sa concentration au point de devenir capitaine de l’équipe. Son parcours est assez linéaire et l’a conduit rapidement chez les pros cette saison.” Sans faire de bruit: “Chrislain, c’est quelqu’un de serein, de tranquille, il s’entend toujours bien avec ses partenaires. Il a une certaine humilité, travaille pour le groupe sans créer de problème, c’est le bon coéquipier”.

Chrislain Matsima est désormais une personnalité appréciée du vestiaire monégasque. “C’est quelqu’un de réservé, qui regarde beaucoup ce que font les autres, reprend Janis Matsima. Mais c’est aussi et surtout un homme qui aime aider les autres. Ce qui lui arrive est génial, mais il est déterminé à aller encore plus haut. Depuis qu’il est dans le groupe professionnel, on voit bien que certains choses changent chez lui. Il est beaucoup plus accompagné (par l’agence INEM Sports), se couche plus tôt, fait très attention à sa nutrition, prends des kinés, ostéopathes à part…” Fan de Sergio Ramos, Chrislain Matsima espère maintenant pouvoir exprimer ce potentiel plus régulièrement avec l’AS Monaco. Un club qui compte sur sa pépinière dans les années à venir.

Clément Brossard et Loïc Tanzi

Source de l’article, 2021-05-22 12:48:13