L’arrivée de Joan Laporta au pouvoir chamboule tout à Barcelone. Le charismatique avocat catalan s’est en plus entouré de gens particulièrement compétents, à l’image de Mateu Alemany, son directeur général. Un poste que ce dernier occupait déjà à Valence, et où il avait travaillé, avec succès, avec Pablo Longoria notamment. Et le dirigeant a déjà commencé à s’activer.

La suite après cette publicité

Samedi, la presse espagnole évoquait un intérêt prononcé pour Fabio Blanco, la pépite de Valence de 17 ans seulement. Les Barcelonais comptent notamment sur l’expérience et les contacts d’Alemany au sein de son ancien club pour récupérer un des milieux offensifs les plus prometteurs du pays. Mais ce n’est pas le seul joueur qu’il veut piocher à Mestalla…

Le présent et l’avenir

Ainsi, selon AS, José Luis Gaya est bien dans le viseur du club catalan. Le latéral gauche espagnol, titulaire actuellement avec la Roja, est le latéral choisi par Mateu Alemany, qui suit de très près l’avancée des négociations pour une prolongation du joueur avec Valence. Au sein des Murcielagos, on est conscient du danger qui rôde, et les capacités financières des Ches sont bien inférieures à celles des Catalans.

Du haut de ses 25 ans, José Luis Gaya serait un concurrent plus que sérieux dès maintenant pour Jordi Alba, et, par la suite, le patron du flanc gauche catalan pour de nombreuses années. Reste tout de même à voir s’il sera prêt à quitter son club formateur, lui qui a déjà dit non à des écuries plutôt huppées du Vieux Continent par le passé…

Footmercato