Le match entre Nice et l’OM a définitivement été interrompu après une heure et demi de flottement, ce dimanche, en clôture de la troisième journée de Ligue 1. Le Gym menait 1-0 quand la rencontre a basculé dans le chaos après l’envahissement de terrain de certains supporters du virage sud.

Une dernière scène symbolique. Et un brin ridicule, au final. A la demande de l’arbitre, les joueurs de Nice se sont positionnés dans leur surface de réparation pour défendre un corner… sans tireur adverse. Avant que Benoît Bastien mette un terme définitif à un match qui a viré au fiasco, ce dimanche à l’Allianz Riviera. Après près d’une heure et demi d’interruption, la rencontre entre le Gym et l’OM a été définitivement arrêtée peu avant minuit. En cause? Le refus des Marseillais de reprendre une partie qui a totalement dérapé à la 75e, alors que le Gym menait 1-0 grâce à un but de Kasper Dolberg.

Après avoir été touché par un jet de bouteille, Dimitri Payet s’est vengé en rejetant deux projectiles dans la tribune des ultras niçois. Des dizaines de supporters ont alors envahi la pelouse dans le chaos le plus total. Des coups, des accrochages et des insultes ont été échangés avec les joueurs et le staff phocéen. Jorge Sampaoli est apparu furieux au milieu de la mêlée, tout comme Alvaro.

Trois joueurs de l’OM blessés, Kluivert et Todibo frappés

En plus de Dimitri Payet, Luan Peres, Mattéo Guendouzi ont été blessés dans les incidents. Des membres de la sécurité de l’OM ont frappé Justin Kluivert et Jean-Clair Todibo. Pablo Longoria s’est accroché avec José Cobos, l’ancien défenseur niçois, en tribune présidentielle.

Selon le président marseillais, l’arbitre a estimé que la sécurité n’était pas garantie pour une reprise du match. La LFP a tout de même donné son accord pour que la rencontre aille à son terme. Mais l’OM a décidé de ne pas revenir sur le terrain. Une décision que Jean-Pierre Rivère, le président de Nice, a regretté en conférence de presse d’après-match.



Source link
rmcsport.bfmtv.com #Marseille #refusé #reprendre #match #définitivement #arrêté

Auteur

Pied droit en or, pas de grigri, pas de chichi, un crochet une frappe et nous fermons le jeu, catenaccio :)