« Je ne reconnais plus mon club », voilà les mots choisis par Marc Planus au micro de Sud-Ouest pour évoquer la situation actuelle des Girondins de Bordeaux. Le sixième joueur le plus capé de l’histoire du club a tiré la sonnette d’alarme à propos de l’avenir des Girondins, comme l’avait fait ces dernières semaines Christophe Dugarry. L’ancien défenseur charge directement les propriétaires, King Street.

« L’image des Girondins a été détruite et bafouée. Le club ne représente plus rien pour les Bordelais, c’est ça le drame. J’aimerais lui dire : vous avez acheté un club avec son héritage, vous n’avez pas le droit de le dilapider !», dit-il désemparé. Le champion de France 2009 a expliqué ses propos par un exemple concret, le château du Haillan où siège le club au scapulaire. Il n’a pas mâché ses mots. « Aujourd’hui, j’ai une appréhension à y revenir, au château (du Haillan, ndlr), j’ai l’impression d’entrer dans une banque. Les gens y ont peur, c’est terrible. »

Source de l’article, Guillaume Issner 2020-06-24 14:00:50

Déjà 302 000 dans de Foot inscrits
Recevez par email chaque semaine au choix les actualités, les résultats, les meilleurs articles et les pronostics sélectionnés par le Dr Socrates.
Tir Au But !
close-link