La suite après cette publicité

Plus de 110 millions d’euros. C’est le prix qui aurait été fixé par Aston Villa pour Jack Grealish, qu’on ne présente plus. L’élégant milieu de terrain anglais aurait d’ailleurs probablement déjà été transféré au sein d’un cador anglais si la crise du coronavirus n’était pas passée par là. Mais cet été, nul doute que bien des clubs de l’élite britannique passeront à l’attaque.

Et si on se fie aux informations du Sun, c’est le cas de Manchester City notamment. Les Citizens pourraient notamment profiter de Douglas Luiz – sur lequel ils ont une option de rachat d’environ 28 millions d’euros – pour faire pression sur les Villans. Les dirigeants du club mancunien pourraient ainsi faire pression sur leurs homologues afin de faire baisser le prix.

Le joueur le plus cher de l’histoire de City ?

Ils seraient ainsi prêts à ne pas lever cette option, en échange d’un deal intéressant pour Jack Grealish. Pep Guardiola est séduit par le joueur de 25 ans et serait enchanté de pouvoir compter sur lui. Et ce, même si ce ne semble pas être le poste prioritaire à renforcer dans cet effectif au vu des joueurs déjà présents, à l’image de Kevin De Bruyne ou d’Ilkay Gündogan.

Et si l’opération venait à se faire, Grealish pourrait avoir de grandes chances d’être le joueur le plus cher de l’histoire du club, devançant Kevin de Bruyne, qui avait coûté un montant situé entre 70 et 80 millions d’euros selon les bonus. Un nouveau cadeau intéressant pour Pep Guardiola dans sa quête de titre final en Ligue des Champions si les Citizens passent à côté cette année…

Footmercato